.
-

Excentricité. - En mathématiques, on appelle excentricité dans une conique, tantôt la distance de ses foyers, tantôt le rapport de cette distance au grand axe. En astronomie, l'excentricité désignait pour les anciens la distance de la Terre au centre de l'orbite d'une planète. Depuis Kepler, l'excentricité désignée par la lettre est un des éléments utilisés pour décrire une orbite. C'est une indication de l'écart au cercle de la forme de cette orbite. Une excentricité nulle correspond à un cercle. Une excentricité proche 1 correspond à un applatissement maximal. Entre ces deux valeurs, l'orbite est elliptique. A 1 exactement, c'est une parabole. Au delà de 1, elle est une hyperbole. Cercle, ellipse, parabole et hyperbole sont appelée de coniques.

Si l'on  note e l'excentricité, a et b les deux demi-axes d'une orbite elliptique et que l'on pose c égal à la racine carrée du carré de a moins le carré de b, on écrira que e est égal à c/a, soit à la racine carrée de 1 moins le carré de b divisé par le carré de a. 

Si l'on observe les diamètres apparents d'un astre, du Soleil par exemple, comme les distances de cet astre à la Terre sont inversement proportionnelles aux diamètres apparents, on peut obtenir une valeur approchée de l'excentricité en raisonnant à partir de la simple mesure du diamètre apparent du Soleil. On obtient ainsi pour l'excentricité de l'orbite terrestre e = 0,01677.

Les excentricités des orbites des autres planètes importantes sont contenues dans le résumé suivant : Mercure, 0,20560; Vénus, 0,00684; Mars, 0,09326; Jupiter, 0,04825; Saturne, 0,05607; Uranus, 0,04634; Neptune, 0,00896.

L'excentricité de Vénus est la plus faible, ce qui montre un orbite presque circulaire, celle de Mercure est, au contraire, la plus considérable, l'orbite de cette planète étant une ellipse fort allongée. L'excentricité des comètes périodiques est considérable : celle de l'orbite de la comète de Halley, dont le retour s'effectue après 76 ans est 0,95728, valeur qui accuse une ellipse extrêmement allongée. Celle de la comète de 1843, dont on n'a enregistré qu'une seule apparition, puisque la période probable est de 5 327 ans, atteint 0,99992.

Les excentricités des planètes varient très lentement et leurs variations séculaires (de) sont généralement données en unités décimales du sixième ordre. Pour Saturne, qui a la plus forte variation, on a : de = -0,000312; pour Mercure, dont la variation séculaire est minima, de = +0,000004. 

.


Dictionnaire cosmographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.