.
-

Elytres (entomologie), Elytrum, du grec elytron = enveloppe, étui; on les désigne quelquefois sous ce dernier nom. - Ce sont des enveloppes qui recouvrent les ailes des insectes plus particulièrement compris dans l'ordre des Coléoptères. On sait que beaucoup d'insectes, tels que les hannetons, les cantharides, ont, au lieu des deux ailes supérieures ou antérieures, deux espèces d'écailles plus ou moins épaisses, plus ou moins solides, opaques, qui s'ouvrent et se ferment, et sous lesquelles les ailes se replient transversalement dans le repos; ce sont les élytres

Il y a d'autres insectes dans lesquels l'extrémité de ces écailles est membraneuse, comme les ailes; on les nomme alors demi-étuis ou hémélytres. Ces organes ne servent pas seulement à recouvrir et à protéger les ailes, ils ont encore pour but de garantir le corps de l'insecte qui, ordinairement, est mou à sa partie supérieure. Les élytres présentent de très grandes différences dans leurs formes, leur contexture, leurs proportions, leur consistance, leurs surfaces, dans leurs bords et leurs extrémités; différences qui ont fourni aux entomologistes un grand nombre de bons caractères propres à classer et à faire distinguer les insectes de cet ordre.

.


Dictionnaire Les mots du vivant
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.