.
-

Dorsal (anatomie), qui appartient au dos. - Ce terme s'applique à des vertèbres, à des nerfs, et sert plus spécialement à désigner deux muscles du corps humain :
1°  Le muscle grand dorsal (lombo-huméral de Chaussier) est large, mince, placé sous la peau des lombes et de la partie inférieure du dos, d'où il s'étend au bras en passant sons l'angle inférieur de l'omoplate; il s'attache en bas à la crête de l'os iliaque, à celle du sacrum et un peu à la face postérieure de ce dernier os, aux apophyses épineuses lombaires, et aux six ou huit dernières dorsales, plus haut aux trois ou quatre dernières côtes par autant de digitations qui s'entre-croisent avec celles du grand oblique du bas-ventre, puis bientôt ses fibres charnues se rapprochent et convergent pour aller se terminer à la coulisse bicipitale de l'humérus, conjointement avec le grand rond, par un tendon fort et aplati. Ce muscle porte le bras en arrière et en dedans, par un mouvement de rotation dans ce dernier sens. Si le bras est fixé, il élève les côtes.

Le muscle long dorsal ou long du dos (compris par Chaussier dans le sacro-spinal) est un de ceux qui remplissent la gouttière vertébrale ; il s'étend tout le long de l'épine et se confond inférieurement avec le sacro-lombaire; ce qui a engagé plusieurs anatomistes à ne faire de toute la masse musculaire de cette région qu'un seul muscle bifurqué supérieurement, et auquel on a donné le nom de sacro-spinal (Chauss.). Ces muscles servent à maintenir la colonne vertébrale, à la redresser, à la renverser en arrière, etc. (F.-N).

.


Dictionnaire Les mots du vivant
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.