.
-

Inventaires > Les mots de la matière > V
V
Vanadium. - Corps simple de numéro atomique 23 et de masse atomique 50,94, que l'on rencontre en petites quantités dans un grand nombre de minerais. dans les argiles, les basaltes, etc. Découvert en 1801, c'est un est un métal blanc, de densitè 5,5, se combinant à l'oxygène, au chlore, à l'azote, etc. Il fond vers1700 °C. On l'entrait principalement dit vanadate de plomb, que l'on trouve en gisements au Chili, en Argentine et en Espagne. Il brûle dans l`oxygène avec un vif éclat. Citons parmi ses composés oxygénés le tétroxyde de vanadium et le pentoxyde de vanadium ou anhydrique vanadique, ce dernier générateur des vanadates. L'acide vanadique est employé pour les enluminures : le tannate et le pyrogallate de vanadium sont utilisés pour la fabrication des encres noires; les oxydes servent a préparer le noir d'aniline, etc. Enfin, on l'emploie en métallurgie : il communique à l'acier des propriété, nouvelles, élevant les limites de rupture et d'élasticité.

Variable (étoile). - Etoile dont la luminosité varie au cours du temps.

Vent. - Masse d'air atmosphérique, qui se déplace en suivant une direction déterminée.
Tant que la densité de l'air est égale partout, l'équilibre n'est pas troublé, et l'air ne se met pas en mouvement; mais, si la pression atmosphérique baisse en un point, il s'élève, et les couches plus denses qui se précipitent pour remplir le vide ainsi formé donnent naissance à des courants aériens, connus sous le nom de vents. Leur cause vient, en général, de la différence de température occasionnant des variations de pression atmosphérique sur deux points voisins du globe. Si, en effet, de deux contrées voisines, l'une est plus échauffée que l'autre, il y a un vent inférieur qui va des parties plus froides vers le point échauffé et un courant supérieur qui se dirige du point échauffé vers les parties plus froides. Les girouettes nous indiquent la direction des courants inférieurs, les nuages celle des vents plus élevés. La vitesse du vent se mesure  à l'aide d'anémomètres. Cette vitesse est très variable et peut atteindre, dans certains ouragans, plus de 50 mètres par seconde. Les vents, comme les courants marins, jouent un rôle essentiel au point de vue de la répartition des pluies et des températures.

Vent stellaire. - Particules de matière expulsées dans l'espace par les étoiles.

Verticale (Le Repérage des astres). - On dit qu'une ligne droite est verticale lorsqu'elle est perpendiculaire au plan de l'horizon ou, ce qui revient au même, à la surface des eaux tranquilles. La verticale en un point se confond avec la direction de la pesanteur en ce point; comme elle, elle aboutit au centre de la Terre, et l'image en est donnée par le fil à plomb ou encore par la trace du centre de gravité d'une pierre qui tombe. Si l'on suppose la verticale qui passe par ce lieu prolongée indéfiniment, elle passera par le centre de la Terre, centre de l'horizon géocentrique, par le point de tangence de l'horizon rationnel, et par le sommet du cône de l'horizon sensible. Cette verticale sera donc l'axe commun de tous ces horizons, et elle ira rencontrer la sphère céleste en deux points opposés. Le point qui se trouve au-dessus de l'observateur, c.-à-d. dans l'hémisphère visible, est appelé zénith, tandis qu'on appelle nadir celui qui est diamétralement opposé. Les deux mots sont empruntés à l'astronomie arabe.

Vibration. -

Vide. -

Vie nucléaire. -

Vitesse. -

Vitesse radiale. - Les astronomes parlent de la vitesse radiale d'un corps céleste pour désigner la projection de sa vitesse sur la ligne de visée. Elle est négative si l'astre se rapproche de l'observateur et positive s'il s'en éloigne. La vitesse radiale, déduite du décalage spectral de la lumière émise par l'astre considéré, n'est que l'une des deux composantes de la vitesse réelle de cet astre. L'autre composante (la vitesse tangentielle) se déduit de son mouvement propre, quand il est mesurable.

Volcan. Montagne d'où sortent ou d'où sont sorties, par une ouverture nommée cratère, de des roches en fusion (lave) et des gaz issus des régions profondes de la Terre. Les volcans offrent ordinairement un cône résultant de l'accumulation des déjections, un cratère en forme d'entonnoir, et une cheminée. L'activité d'un volcan peut obéir à des régimes très différents. Certains volcans émettent des vapeurs et des laves de façon régulière, d'autres de manière explosive. Dans ce cas, la puissance d'explosion d'un volcan est si violente qu'elle produit par sa réaction des secousse, assez fortes pour ébranler et faire trembler la terre, agiter la mer, détruire les villes et les édifices les plus solides, à des distances souvent considérables. Les volcans actifs sont ceux les émanations de laves et de gaz sont en cours. Mais il existe sur certains points du globe des volcans qui sont dit éteints, et qui parfois depuis des siècles n'ont manifesté aucun signe d'activité.

Volcanisme. - Ensemble des phénomènes liés à la remonté à la surface de la Terre de magma provenant du manteau au travers de fissures et orifices perçant la lithosphère. Les volcans proprement dits sont la manifestation la plus spectaculaire du volcanisme, mais il en existe d'autres : solfatres, sources chaudes, geysers, etc.

.


Les mots de la matière
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004 - 2021. - Reproduction interdite.