.
-

Diastole (physiologie), du grec diastolè, dilatation. - C'est le mouvement de dilatation du coeur dans l'acte de la circulation; il est opposé à la systole (de systolè, contraction), qui est en effet le mouvement de contraction. Lorsque la systole a complété son action, la diastole commence la sienne par l'expansion, la dilatation des oreillettes qui viennent de se contracter; bientôt le ventricule se dilate aussi et le coeur est en pleine diastole, jusqu'au montent où les oreillettes se contractent de nouveau pendant que les ventricules achèvent de se dilater. 

Ces mouvements alternatifs constituent les battements, les pulsations, que l'on perçoit par l'ouïe et le toucher. Lorsqu'on applique l'oreille sur la région du coeur, on entend distinctement deux battements; le premier plus fort, qui heurte la paroi antérieure de la poitrine; on peut l'attribuer à la dilatation des ventricules, dans laquelle la pointe du coeur se relève et en se déjetant vers la gauche, frappe la paroi thoracique, en même temps que le sang, poussé par l'oreillette, vient heurter les parois ventriculaires. Le second bruit se fait entendre un peu plus haut; il est sourd et profond et peut être rapporté au choc du sang qui rentre dans l'oreillette, lors de sa dilatation. Ces deux mouvements successifs répondent à une diastole.

.


Dictionnaire Les mots du vivant
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.