.
-

Dénombrement imparfait. - Sophisme qui consiste à prendre la partie pour le tout, ou à tirer d'un fait particulier une conclusion générale. Exemple : "Un médecin est matérialiste; donc tous les médecins sont matérialistes. " Ce sophisme a pour point de départ la devise : Ab une disce omnes; c'est l'arme favorite des partis. On s'en sert tous les jours pour attribuer à un corps tout entier les vices de quelques-uns de ses membres. Une forme ordinaire de ce sophisme est le dilemme; on pose deux alternatives, sans faire attention qu'il en est une troisième par laquelle l'adversaire peut échapper, comme quand on lui dit : "Ou vous voulez, ou vous ne voulez pas," et qu'il répond : "Je veux bien, mais je ne puis pas." Pour réfuter ce sophisme, il suffit de vérifier la légitimité de la conclusion en la comparant à la majeure; s'il prend la forme du dilemme, il faut établir une division plus exacte. (H.D.).
 
.


Dictionnaire Idées et méthodes
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.