.
-

Le cuivre
Le cuivre (Cu) est un métal d'un beau rouge brillant allié au zinc, il forme le laiton ou cuivre jaune. Très malléable et très ductile, il, se laisse laminer en feuilles minces ou étirer en fils fins. Plus dur que l'or et l'argent, le cuivre est allié à ces deux métaux pour la fabrication des monnaies et des bijoux : avec l'étain, il constitue le bronze. A l'air sec, il est inaltérable; mais, à l'air humide, il se couvre d'un carbonate de cuivre ou vert-de-gris, poison dangereux. 

Les principaux gisements du cuivre sont au Royaume-Uni, en Russie, en Suède, en Autriche. Il se présente principalement à l'état natif, et à l'état de sulfure et d'oxyde.

A l'état natif, le cuivre apparaît en cristaux cubiques, en mamelons, en lames minces, en rameaux plus ou moins branchus, en filaments déliés ou en masses informes : il suffit alors de le fondre.
-

Mine de cuivre dans l'Utah.
Mine de cuivre à ciel ouvert à Carr Fork, dans l'Utah (Etst-Unis). Photo : Andreas Feininger.

Le cuivre pyriteux ou chalcopyrite est le principal minerai c'est un sulfure de fer et de cuivre à la fois (CuFeS2). La pyrite de cuivre est d'un jaune d'or foncé, souvent irisée, se distinguant de la pyrite de fer par ses tons plus chauds. Le cuivre panaché, plus rouge que le cuivre pyriteux, est aussi un sulfure de cuivre et de fer. 

Avec l'acide carbonique, le cuivre forme la malachite et l'azurite : la malachite est un carbonate vert, très fragile, qui se présente en fibres soyeuses ou en masses mamelonnées; l'azurite est un carbonate bleu, couleur bleu de Prusse, à cristaux rhomboédriques souvent aplatis. 

Avec l'oxygène seul, le cuivre forme la cuprite (Cu2O), de couleur rouge, brunissant sur le charbon, puis donnant par la fusion du cuivre pur.



[Dictionnaire de Cosmographie][Table de Mendeleev][Minéraux]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.