.
-

Coordonnées célestes. - Il s'agit de systèmes particuliers de coordonnées, bâtis sur le modèle des coordonnées terrestres, mais destinées à fixer la position des astres sur la sphère céleste. On ne mentionnera que les plus couramment utilisés. (Le Repérage des astres).

Si l'on veut simplement déterminer la position d'un astre dans le ciel à un instant donné, il suffit de recourir à un système de coordonnées locales, tel que le système de coordonnées horizontales, où la position est fixée par la hauteur et l'azimut. Ces deux coordonnées astre varient cependant d'un instant à l'autre à cause du mouvement diurne

Si l'on veut fixer la position relative des étoiles sur la sphère céleste, il faut employer des systèmes de coordonnées qui participent au mouvement diurne de la sphère céleste. On prend l'équateur céleste ou le grand cercle perpendiculaire à l'axe du monde, et on y rapporte l'étoile par sa déclinaison et son ascension droite. C'est le système de coordonnées équatoriales, qui est un système géocentrique, et qui est le plus communément employé pour repérer la position des astres lointains (étoiles, galaxies, etc..

Mais on peut employer aussi un système mixte (à la fois local et basé sur les notions du système de coordonnées équatoriales), c'est le système des coordonnées horaires, dont les deux coordonnées se nomment déclinaison et angle horaire

Enfin, dans l'étude des mouvements du Soleil ou des planètes, on fait usage d'un autre système de coordonnées où le plan fondamental, au lieu d'être l'équateur céleste, est le plan de l'écliptique. C'est le système de coordonnées écliptiques.

.


Dictionnaire cosmographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.