.
-

Cône. - Volume engendré par la révolution d'un triangle rectangle SAO, autour d'un des côtés SO de l'angle droit. S est dit le sommet du cône, SO sa hauteur. La surface engendrée dans le mouvement par l'hypoténuse SA forme la surface latérale du cône; le cercle décrit par AO forme sa base; la circonférence décrite par le point A, est appelée circonférence de base, SA se nomme le côté ou l'apothème du cône.
La surface latérale d'un cône est égale au produit de la circonférence de sa base par la moitié de son apothème.

Le volume d'un cône est égal au produit de sa base par le tiers de sa hauteur.Toute section faite dans un cône parallèlement à sa base est un cercle.

Si l'on coupe un cône par un plan-parallèle à sa base, et que l'on enlève le cône supérieur, le volume restant s'appelle un tronc de cône.

D'une manière plus générale, on désigne en géométrie sous le nom de surface conique toute surface engendrée par une droite qui passe constamment par un point donné en suivant le contour d'une ligne donnée appelée directrice.

 Les intersections d'un cône avec un plan sont appelées des coniques ou sections coniques. Ce sont le cercle, l'ellipse, la parabole et l'hyperbole. Chacune correspond à la forme de la trajectoire, ou orbite, d'un corps sous l'effet d'une force d'attraction gravitationnelle. 

Il existe également plus acceptions plus spéciales du mot cône :

Cône d'ombre (astronomie) - Au cours d'une éclipse, zone de l'espace affectée par l'interposition devant le Soleil du corps responsable de l'éclipse.

Cône d'espace-temps (physique) - Dans le contexte de la relativité d'Einstein, zone de l'espace-temps dans laquelle deux observateurs peuvent avoir échangé une information.

.


Dictionnaire Idées et méthodes
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.