.
-

La comète de Hale-Bopp

Comète

Comète de Hale-Bopp.
(Source : Associazione astronomica cortina, © Alessandro Dimai, Davide Ghirardo et Renzo Volcan).
La comète de Hale-Bopp dont le passage en 1997 a défrayé la chronique restera comme la comète la plus spectaculaire du XXe siècle, n'ayant d'ailleurs eu d'égal à l'époque moderne que celle de 1811. Elle avait été découverte dès 1995, et affectait déjà une importante activité alors qu'elle se situait encore à 7 UA de la Terre. A pareille distance, son activité ne pouvait être attribuée à la sublimation de la glace d'eau de son noyau, mais impliquait certainement celle de monoxyde de carbone et supposait des mécanismes particulier démission du gaz (peut-être une échauffement du matériau cométaire immédiatement sous la surface, et qui aurait été dû à un effet de serre provoqué par la pellicule de glace superficielle, voire à une libération la libération de chaleur accompagnant une transition de phase de la glace. Quoi qu'il en soit, la comète possédait deux queues : une queue bleue, rectiligne, dirigée dans la direction antisolaire, et dont la lumière était produite par des molécules ionisées (monoxyde de carbone, notamment, éjecté au rythme de 1000 kg/s, mais aussi dioxyde de soufre), et une queue blanche et courbée, correspondant à la simple illumination par le Soleil des poussières expulsées de son noyau.
.


[Constellations][Système solaire][Dictionnaire cosmographique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.