.
-

Les cluses

Une cluse est une coupure transversale dans les rides parallèles ou plis synclinaux des chaînes de montagnes.

Ces coupures, presque toujours dues à des dislocations, sont très nettes dans le Jura (défilés du Doubs à Pont-de-Roide, et du Rhône à Bellegarde). Mais elles existent plus ou moins déformées par les eaux courantes dans toutes les chaînes de montagnes (vallées alpestres du Rhône en aval de Martigny, du Rhin en aval de Coire, de l'Adige en aval de son confluent avec l'Eisach, du Danube aux Portes de Fer, de l'Indus et du Brahmapoutre à la traversée de l'Himalaya, du Yangzi (Yang-Tsé-Kiang) dans les Alpes du Yun-Nan). 
-

Cluse dans le Jura.
Une cluse dans le Jura.

Les cluses sont, en général, pittoresques, surtout quand un barrage accumule les eaux en lac (lacs de Nantua, de Côme, Majeur, de Thun, d'Uri). 

Moins larges, moins riches et moins habitées que les vallées longitudinales, elles servent souvent de voie naturelle de communication entre ces dernières (le chemin de fer transalpin du Brenner utilise la grande cluse de l'Adige et de l'Eisach). (NLI).

.


Dictionnaire cosmographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2011. - Reproduction interdite.