.
-

Cloison (botanique). - On désigne par ce mot des lames plus ou moins épaisses qui divisent la cavité des ovaire et des fruits en plusieurs loges. Les cloisons sont formées de deux lames plus ou moins soudées l'une à l'autre. Souvent le nombre des styles indique le nombre des loges existant dans l'intérieur de l'ovaire. 

D'autres fois, les cloisons disparaissent de bonne heure comme dans un grand nombre de Caryophyllées, tels sont les oeillets, la morgeline ou mouron des oiseaux, etc. 

Les cloisons peuvent être longitudinales, ainsi dans les lis, giroflée, etc., on transversales, comme dans les casses et d'autres Légumineuses. Elles sont vagues, c'est-à-dire sans direction déterminée dans les grenades, partielles dans les oranges, etc.

Cloison (anatomie), septum. - Expression dont on se sert pour désigner une partie qui sépare deux cavités l'une de l'autre ou une partie d'un organe d'une autre partie; ainsi, on dit la cloison des fosses nasales, qui est formée par l'os vomer, la lame perpendiculaire de l'ethmoïde et une partie cartilagineuse.

La cloison des ventricules cérébraux ou septum lucidum sépare, comme son nom l'indique, les ventricules du cerveau. Les oreillettes et les ventricules du coeur sont séparés par la cloison inter-auriculaire et la cloison interventriculaire. 

Il existe encore beaucoup d'autres cloisons dont plusieurs ont reçu des noms particuliers; ainsi le diaphragme, qui sépare la cavité thoracique de la cavité abdominale, le voile du palais, le médiastin.

.


Dictionnaire Les mots du vivant
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.