.
-

Les cirrus
Les cirrus sont les nuages les plus élevés de l'atmosphère ils sont constitués d'aiguilles de glace, ce qui se conçoit aisément, vu l'altitude de 8000 mètres à 10 000 mètres à laquelle ils se tiennent dans l'atmosphère.

Ils ont l'aspect vaporeux de filaments légers, comme des brins de coton très ténus. Ils sont blancs et à contours très indécis, sans aucun jeu d'ombre, en s'enchevêtrant de mille manières. Les marins les nomment des queues de chat. Les aiguilles de glace qui les constituent, leur ténuité qui les rend presque transparents, font qu'ils donnent souvent naissance au phénomène des halos quand ils passent devant la lune ou le soleil.
-

Cirrus.
Cirrus.
Cirrus. A droite, cirrus précédant un orage.

Ils sont très souvent annonciateurs de mauvais temps, surtout quand ils sont suivis d'une variété de cirrus appelés cirro-stratus, enchevêtrement confus de cirrus qui sont entremêlés de façon à former un voile blanc laiteux et continu : les cirro-stratus, succédant aux cirrus, sont presque toujours l'avant-garde d'une tempête. 
-


Partie supérieure d'un cirro-stratus à l'horizon.

Souvent, après les cirrus ou les cirro-stratus apparaissent les cirro-cumulus, bien connus par l'aspect moutonné qu'ils donnent au ciel; ce sont également des précurseurs de mauvais temps : ils matérialisent les maxima et les minima des vagues aériennes dont ils sérient ainsi les ondulations. Quand on voit des jeux d'ombres sur les cirro-cumulus, on les nomme parfois les alto-cumulus, et ils constituent le ciel pommelé.



[La Terre][Cartotheque][Constellations]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2011. - Reproduction interdite.