.
-

Charge. - Au sens large, il s'agit du nombre quantique qui détermine comment une particule réagit à une interaction. Au sens restreint, c'est le nombre quantique qui détermine comment une particule répond à l'interaction électromagnétique. On parle alors de charge électrique. 

De signe positif ou négatif pour les particules sensibles à cette interaction, la charge électrique est nulle pour les autres. Deux particules dont les charges électriques (q et q') sont de même signe se repoussent, elles s'attirent si les charges sont opposées. La force F que cela implique a une intensité qui dépend de la valeur de ces charges et de leur distance d. Un comportement que résume la loi de Coulomb, ou k est une constante : 

F=k.qq'/d

Il existe une charge électrique élémentaire, qui est portée en particulier par l'électron et dans ce cas est de signe négatif. Elle vaut : 1,6.10-19 coulomb. Le proton a une charge de même valeur, mais de signe positif. Les charges observées à l'état libre sont toutes entières. Mais les quarks qui sont les composants des hadrons ont des charges fractionnaires. 

Les autres types de charges non électriques sont la saveur, qui définit la réponse d'une particule à l'interaction faible, et la couleur qui définit la réponse à l'interaction de couleur (ou interaction forte), et l'on peut aussi y associer par analogie la masse, qui dans un contexte différent, est aussi une façon de définir la réponse à la gravitation. La loi d'attraction universelle, fait jouer aux masses un rôle formel comparable à celui que jouent les charges électriques dans la loi de Coulomb , à ceci près qu'il n'existe pas de masse négative.

.


Dictionnaire cosmographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.