.
-

Les causes occasionnelles

Théorie des causes occasionnelles, théorie par laquelle les Cartésiens expliquent la correspondance de mouvements entre le corps et l'âme, substances auxquelles ils n'attribuaient pas d'action réciproque l'une sur l'autre. Cette théorie, qui s'étend non seulement aux rapports de la substance corporelle et de la substance spirituelle, mais aux rapports de toutes les substances en général, supprime toutes les causes efficientes dans l'ordre des contingents, et fait dépendre immédiatement de la volonté de Dieu tous les mouvements des corps et toutes les pensées des esprits; de sorte que ces mouvements et pensées ne sont, les uns à l'égard des autres, que des occasions ou causes occasionnelles, à propos desquelles Dieu intervient et produit des effets pour lesquels sa volonté seule est efficace. Ainsi, les causes occasionnelles et la vision en Dieu sont le même système sous deux aspects différents. Dans la vision en Dieu, Dieu est auteur de nos pensées à l'occasion des mouvements des corps; et, dans les causes occasionnelles, il est l'auteur des mouvements à propos des pensées.

La théorie des causes occasionnelles (Occasionalisme) est, pour ainsi dire, partout dans Malebranche; cependant nous citerons particulièrement, comme en présentant l'expression très nette et très arrêtée, le VIIe entretien sur la métaphysique et la Ve méditation chrétienne. (B-E).

.


Dictionnaire Idées et méthodes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.