.
-

Animaux > Oiseaux > Rapaces
Les Cathartidés
Les Catharthidés sont une famille de Rapaces qui rassemble les Vautours du Nouveau Monde, c'est-à-dire les Condors (genres Gymnogyps et Vultur), les Urubus (Cathartes et Coragyps) et les Sarcoramphes (Sarcoramphus).

Au repos, comme la plupart des Vautours, les Cathartidés rentrent la tête dans les épaules et hérissent leurs plumes, ce qui leur donne un aspect hideux, et quand ils marchent ils ressemblent à des Dindons, et c'est pour ce motif que les colons espagnols désignèrent ces oiseaux sous le nom de Gallinazos. Ils volent facilement, planent souvent et peuvent s'élever à une grande hauteur. Leurs nids placés suivant les localités, tantôt dans un endroit élevé sur un rocher, sur une vieille tour, sur le clocher d'une église, tantôt sur une petite éminence, ou sur un tronc d'arbre renversé, au milieu d'un marécage, ne renferment, dit-on, à la fois qu'un seul oeuf, de forme arrondie et d'un blanc sale. Le père et la mère se partagent les soins de l'incubation qui dure plus d'un mois et nourrissent leurs petits, dans les premiers temps, avec des aliments presque digérés qu'ils leur dégorgent dans le bec.
-

Condor de Californie.
Condor de Californie. Photo : Finley et Bohlman.

Condors.
Les Condors correspondent à deux genres : les Condors de Californie (Gymnogyps californianus) et les Condors des Andes (Vultur gryphus), bien plus gros. Les Condors des Andes habitent particulièrement le versant occidental de la Cordillère et sont surtout communs en Bolivie, au Pérou et au Chili. Ils s'aventurent même jusqu'en Patagonie

La longueur totale du corps du Condor des Andes dépasse souvent 1 mètre et l'envergure de ses ailes déployées pent atteindre 4 mètres : aussi son vol est-il d'une puissance extraordinaire. Il passe la nuit au niveau des neiges éternelles en s'abritant dans quelque anfractuosité de rocher; mais, le jour, il quitte cette aire et descend souvent jusqu'au rivage du Pacifique.
-

Condor des Andes.
Condor des Andes (Vultur gryphus).

Le plumage du Condor des Andes est d'un noir bleu; le mâle a sur la partie postérieure et sur les côtés du cou une sorte de collier formé d'un épais duvet blanc rompue la neige. Sa tête est surmontée d'une crête bleuâtre qui se prolonge à droite et à gauche en deux cordons charnus et pendants. La tête et le cou de la femelle sont entièrement charnus et de couleur brune. 

Le Condor des Andes vit principalement de charognes; il n'attaque les animaux vivants que lorsque ceux-ci sont tout jeunes ou affaiblis par la maladie. On a vu quelquefois des Condors déchirer en lambeaux des voyageurs exténués de fatigue. Le Condor n'enlève ni les enfants, ni les Lamas, ni les agneaux, comme on l'a souvent affirmé. L'humain le met facilement en fuite. Quand le Condor est bien repu, il se trouve tellement engourdi qu'il ne peut plus s'envoler. 

Sarcoramphes.
Le Sarcoramphe pape ou Vautour pape (Sarcoramphus papa) que Brisson appelait le Roi des Vautours, se trouve dans toute la région tropicale de l'Amérique comprise entre le Texas et le Mexique d'une part et le sud du Brésil d'autre part. Il  a le dos est couvert d'un manteau de couleur claire, d'un roux isabelle tirant au rose; son ventre est d'un blanc pur; sa queue et ses ailes sont d'un noir bronzé avec des liserés pâles au bord des rémiges; une sorte de cravate d'un gris cendré entoure la base de son cou, dont la partie supérieure est dénudée et colorée en jaune pâle. Cette teinte se fond vers le haut dans la teinte rose chair de la tête, qui est complètement chauve, sauf dans le voisinage de l'oeil et sur la nuque où se dressent quelques poils noirs. Enfin les joues et l'occiput présentent de nombreux replis cutanés et des papilles d'un rouge foncé et le front est surmonté d'une caroncule de même couleur, comprimée latéralement, Cette caroncule toutefois n'est bien développée que chez les individus adultes, et les jeunes n'ont qu'un petit tubercule charnu au-dessus des narines. Ils se distinguent en même temps des Oiseaux plus avancés en âge par leur manteau brun nuancé de roux et par le duvet noir qui couvre leur tête. 
-

Vautour pape.
Sarcoramphe pape (Sarcoramphus papa).

Il vit en troupes plus ou moins nombreuses, à la lisière des forêts, et se met de grand matin à la recherche des cadavres des animaux morts de maladie ou égorgés par les Jaguars. Souvent ces cadavres sont déjà entourés de bandes nombreuses d'Urubus, mais ceux-ci sont obligés de céder la place à leur congénère, plus robuste et plus audacieux qui se gorge de nourriture au point de pouvoir à peine s'enlever.

Les Urubus
On distingue parmi les Urubus le genre Cathartes (représenté par le C. aura, Urubu à tête rouge ou Aura), et le genre Coragyps (qui renferme le C. atratus, Vautour urubu ou Urubu proprement dit), 

L'Urubu et l'Aura sont bien moins richement vêtus que le Vautour pape, et portent tous deux un costume noir, à reflets verdâtres et pourprés. Chez le premier, les parties nues de la tête et du cou sont noires, tandis que chez l'Aura ces mêmes parties sont d'un rouge vineux. C'est même à cause de cette coloration que l'on avait donné le nom d'Oenops (de oinos = vin et ôps = face) à un petit genre dans lequel on avait conclu, mais à tort, placer l'Urubu à tête rouge.
-

Urubu à tête rouge.
Urubu à tête rouge (Cathartes aura). Photo : Lee Karney.

Le Vautour urubu ou Gallinazo habite le Sud des Etats-Unis, l'Amérique centrale et l'Amérique méridionale jusqu'à 40° de latitude australe et l'Aura présente à peu près la même distribution géographique, mais remonte un peu plus loin vers le Nord et est représenté aux îles Malouines (Falkland)  par une variété à peine distincte (Cathartes falklandicus ou Oenops falklandica Sharpe). D'une façon générale on peut dire que l'Aura se tient de préférence sur les côtes, tandis que l'Urubu s'avance dans l'intérieur des terres et pénètre jusque dans les villes; mais il y a bien des contrées où les deux espèces sont également communes et concourent également à l'enlèvement des cadavres et au nettoyage des immondices. Les services qu'ils rendent de ce chef les recommandent à la protection des habitants, et comme ils se sentent tolérés ou même respectés, ils deviennent parfois aussi familiers que des Gallinacés domestiques. 

Dans la recherche de leur nourriture, ces oiseaux sont presque exclusivement guidés par la vue et non par l'odorat; le célèbre naturaliste Audubon a fait des expériences qui ne laissent aucun doute à cet égard. Il a vu des Cathartidés passer indifférents à côté d'une charogne recouverte de branchages et découvrir au contraire du haut des airs le cadavre d'un petit Mammifère fraîchement tué. 

Urubus, comme les Sarcoramphes, s'apprivoisent  facilement et peuvent même s'habituer à suivre leur maître au dehors, à la manière d'un Chien. (E. Oustalet / DGS).

.


Dictionnaire Les mots du vivant
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2013. - Reproduction interdite.