.
-

Le Passé de la Terre
Le Callovien
Le Callovien est le dérnier étage du Dogger (Jurassique moyen). Il suit le Bathonien et précède l'Oxfordien (premier étage du Malm).

Cet étage, qui tire son nom de la localité de Kelloway, en Angleterre, a été divisé en trois zones paléontologiques. Dans la zone inférieure, les genres Macrocephalites, Cadoceras, Cardioceras, Kepplerites, Proplanulites font brusquement leur apparition, Hecticoceras y est représenté par plusieurs espèces, Reineckeia est encore rare; c'est la zone à Macrocephalites macrocephalus. Dans la zone moyenne, Reineckeia atteint le maximum de son développement, Macrocephalites est encore représenté, tandis que Cardioceras a disparu momentanément; c'est la zone à Cosmoceras Jason et Stephanoceras coronatum. 

Dans la zone supérieure, le genre Cardioceras reparaît, les genres Peltoceras, Aspidoceras, Creniceras se rencontrent pour la première fois; c'est la zone à Peltoceras athleta et Cardioceras Lamberti, qui est si intimement reliée à la zone inférieure de l'oxfordien qu'on les a quelquefois réunies toutes deux en un étage divésien. Ces apparitions brusques de types d'Ammonites, en partie cryptogènes, sont vraisemblablement en relation avec la transgressivité des mers calloviennes; elles se produisent aussi bien dans les régions septentrionales que dans la province méditerranéenne, où les Phylloceras sont indigènes.

Dans le bassin anglo-parisien, le Callovien est représenté, soit par des grès (Kelloway-rock), soit par des oolithes ferrugineuses, soit par des argiles, plus rarement par des calcaires. Il passe insensiblement au Bathonien, tandis qu'il est souvent nettement séparé de l'Oxfordien, par suite de l'absence de son terme supérieur due à un recul de la mer sur le bord méridional du bassin. 

Dans le Jura et dans l'Allemagne méridionale le callovien inférieur comprend d'ordinaire des oolithes ferrugineuses, tandis que la partie moyenne et supérieure est constituée par des argiles à Ammonites pyriteuses. Dans l'Est, de l'Europe, c'est par le callovien que débute presque partout la série jurassique, mais la transgression s'opère graduellement; ainsi, dans le centre de la Russie, notamment aux environs de Moscou, le Callovien moyen repose immédiatement sur le calcaire carbonifère.

Dans le bassin du Rhône, le Callovien est à l'état de marnes schisteuses souvent très puissantes, quelquefois fossilifères, dans lesquelles on rencontre à la fois des Phylloceras méditerranéens et des Cardioceras du Nord. L'étage tout entier, ouout au moins sa partie supérieure, manque en beaucoup de points de la région méditerranéenne. 

Ailleurs, il est représenté par des calcaires blancs on roses à Brachiopodes. Les trois zones du Callovien sont connues, avec les mêmes caractères paléontologiques que dans les régions classiques de l'Europe occidentale, dans le Caucase, dans la Cordillère des Andes, etc. (E. Haug).



[La Terre][Cartotheque][Parties de la Terre][Minéraux]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2012. - Reproduction interdite.