.
-

Caecum

Le caecum (anatomie) est une espèce de cul-de-sac qui forme la première partie du gros intestin. Ce mot vient de caecus, aveugle, c'est donc à tort qu'on écrit parfois coecum. Il est situé dans la fosse iliaque droite où il est assez solidement fixé par le péritoine qui passe au-devant de lui dans la plupart des cas; chez quelques sujets, il est enveloppé dans un repli du péritoine, mésocaecum, disposition qui lui donne une plus grande mobilité, Le caecum est oblique de bas en haut et de gauche à droite; il forme donc avec le côlon ascendant un angle obtus ouvert à gauche. C'est la portion la plus large du gros intestin; il est très développé, surtout chez les herbivores.

Surface extérieure. 
Elle est bosselée comme le reste du gros intestin; on y remarque le commencement des trois brides musculeuses dont nous avons déjà parlé et des replis du péritoine remplis de graisse, replis que nous observerons également sur toute la longueur du gros intestin, appendices graisseux du gros intestin. Elle est en rapport, eu avant avec la paroi abdominale, en arrière avec le muscle psoas iliaque dont il est séparé par le fascia iliaca, quelquefois par le péritoine; en dedans le caecum reçoit l'intestin grêle qui forme avec lui un angle variable; en bas il présente en arrière et à gauche l'appendice vermiculaire.

Surface interne. 
Elle offre à considérer des enfoncements qui répondent aux bosselures déjà signalées, des plis qui répondent aux dépressions; elle présente en outre la valvule iléo-caecale ou de Bauhin et l'orifice de l'appendice vermiculaire.

L'appendice vermiculaire est un petit cul-de-sac que l'on a comparé à un ver lombric qui naît de la partie postérieure, inférieure et gauche du caecum. Sa longueur est de 3 à 15 centimètres; son calibre est égal à peu près à celui d'une plume d'oie. Ce petit appendice est à peu près libre, flottant dans la fosse iliaque droite; il est creusé d'une cavité étroite dans laquelle on trouve quelquefois des boulettes de matière fécale, des corps étrangers peu volumineux, qui peuvent en déterminer la perforation. Son extrémité adhérente est pourvue d'une valvule plus ou moins considérable; son extrémité inférieure se termine en cul-de-sac; elle est quelquefois le siège de perforations spontanées. (A. Jamain).

.


Dictionnaire Les mots du vivant
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.