.
-

 
Cacophonie
Cacophonie (du grec kakos, mauvais, et phônè, son, voix), rencontre de lettres, de syllabes ou de paroles qui forment un son désagréable à l'oreille. Ce mot se dit aussi de la répétition trop fréquente des mêmes lettres, des mêmes sons, des mêmes syllabes. On peut citer comme exemple ce vers de Voltaire (Nanine, III, 8)
Non, il n'est rien que Nanine n'honore;
qu'il corrigea plus tard, sans le rendre beaucoup meilleur, en mettant :
Non, il n'est rien que sa vertu n'honore.
Et celui-ci de Piron (La Métromanie, 1, 6 ) :
En bonne opinion vous êtes un rare homme.
M.-J. Chénier a imité ainsi par moquerie le style rocailleux de Lemierre, qui venait de donner sa tragédie de Guillaume Tell :
Lemierre, ah! que ton Tell avant-hier me charma!
J'aime ton ton pompeux et ta rare harmonie!
Oui, des foudres de son génie
Corneille lui-même t'arma.
.


[Histoire culturelle][Langues][Littérature]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2013. - Reproduction interdite.