.
-

Les Butors
Les Butors (Botaurus Steph.), proches parents des Hérons,  sont des Oiseaux de la famille des Ardéidés. Il sont de taille très variable, les uns très petits (Zebrilus), les autres robustes (Botaurus), mais toujours caractérisés par l'absence d'aigrettes, par la nature molle du plumage et par la dénudation presque complète de la partie supérieure du cou, qui est garnie seulement d'un duvet fin. Cette dénudation est dissimulée par les plumes de la partie antérieure, qui sont élargies et divergentes. Celles du haut de la poitrine sont encore plus développées et dessinent une sorte de jabot. Le bec est aussi long que la tête et légèrement échancré vers le bout de la mandibule supérieure, qui est un peu infléchi en avant des sillons nasaux. 
-
Un Butor américain.
Un Butor d'Amérique (Botaurus lentiginosus). Photo : Gary Zahm.

Les ailes sont assez obtuses; la queue se compose de dix rectrices peu résistantes, les jambes, emplumées sur les trois quarts de leur longueur, sont garnies sur le reste de leur étendue en avant et sur les côtés de larges scutelles, en arrière de petites plaques disposées en réseau. Le doigt médian est plus long que le tarse, et réuni au doigt externe par une membrane qui s'étend jusqu'à la première articulation; les ongles, surtout celui du pouce, sont robustes et allongés; enfin le plumage, ordinairement de couleur fauve, ogre un dessin particulier, consistant en une multitude de raies transversales ondulées.

Ces Ardéidés sont d'une gloutonnerie extraordinaire, et comme ils se nourrissent principalement de Poissons, ils feraient dans les rivières d'assez grands dégâts si la brièveté relative de leurs pattes ne les empêchait de s'avancer dans une eau profonde.

Sous le nom général de Butors on réunit actuellement une douzaine d'espèces, qui sont répandues sur divers points de l'Ancien monde, de l'Amérique et de l'Océanie, et qui se répartissent en plusieurs genres, appelés Zebrilus, Botaurus, Ixobrychus et Dupetor (ces deux derniers genres formant le groupe des Blongios).

Les Butors proprement dits (Butors bruns formant le genre Botaurus) ne représentent  qu'un très petit nombre d'espèces, dont les plus connues sont le Butor eurasiatique ou étoilé (Botaurus stellaris L.), commun en Europe, dans le nord de l'Afrique et dans le sud de l'Asie, le Butor américain ou Butor  de la baie d'Hudson (B. lentiginosus Mont.), qui habite les régions tempérées et tropicales de l'Amérique, et le Butor d'Australie ou Butor tacheté (B. poeciloptilus Nagl.), propre au continent australien et aux terres voisines.

Le Butor étoilé.
Le Butor étoilé (Butor eurasiatique) atteint une longueur de 75 à 80 cm de long sur 1,32 m d'envergure et porte, à l'âge adulte, un costume d'un roux jaunâtre clair, parsemé de taches noires, dont l'une très grande occupe le sommet de la tête, tandis que les autres sont disséminées sur le corps et dessinent des raies longitudinales et transversales.

C'est un oiseau d'humeur farouche et sauvage, qui ne circule guère que pendant la nuit ou au crépuscule et qui se tient caché pendant la journée au milieu des roseaux. Son vol est silencieux, sa démarche lente et paresseuse, et au repos il prend les poses les plus bizarres, rentrant le cou de façon que la tête vienne toucher les épaules. Lorsqu'il est surpris, il se défend avec courage et peut infliger avec son bec acéré de terribles blessures.

Au lieu de se plaire, comme beaucoup d'autres Ardéidés, dans la compagnie de leurs semblables, les Butors se tiennent généralement à l'écart; en automne, ils émigrent isolément dans les pays méridionaux et quand ils sont de retour au printemps, chaque couple s'établit dans un canton pour y nicher. C'est à cette saison que ces oiseaux font retentir leurs cris singuliers, que l'on a comparés aux beuglements d'un taureau. 

Le nid, grossièrement construit et situé au-dessus de la surface de l'eau, au milieu des roseaux, renferme à la fin de mai de trois à cinq oeufs d'un brun verdâtre pâle que la femelle couve seule, tandis que le mâle pourvoit aux besoins de sa compagne. (E. Oustalet).

.


Dictionnaire Les mots du vivant
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2012. - Reproduction interdite.