.
-

Animaux > Oiseaux > Rapaces
Les Buses
Les Butéoninés
Les Buses (Buteo Cuv.), qui, au sein des Rapaces, constituent le principal groupe de la sous-famille des Butéoninés (formé aussi des genres Geranoaetus, Leucopternis, Busarellus, Buteogallus, Harpyhaliaetus, Asturina, Parabuteo.), possèdent au plus haut degré les caractères distinctifs de ce groupe. Elles habitent une grande partie du globe et comptent en Europe, en Asie, en Afrique et en Amérique des espèces assez nombreuses dont nous ne pouvons indiquer que les plus connues. 
-
Buse pattue.
Buse pattue (Buteo lagopus). Photo : Dave Menke.

La Buse commune (Buteo vulgaris Leach; Falco buteo L.) mesure à l'âge adulte de 0,65 m à 0,70 m de long, le mâle étant, comme chez la plupart des Rapaces diurnes, notablement plus petit que la femelles. Sa livrée d'adulte est généralement de teintes foncées, le manteau étant brun, avec quelques bandes plus claires sur le dos et les ailes, et les parties intérieures du corps offrant des raies et des taches de même couleur sur un fond blanc ou brunâtre; mais on rencontre des individus, parvenus à leur développement complet, dont la livrée noirâtre est variée de nombreuses taches blanches, d'autres chez lesquels le blanc domine décidément, d'autres qui sont presque complètement blancs ou d'une teinte isabelle, d'autres, au contraire, qui manifestent une certaine tendance vers le mélanisme. Ces variations de plumage, dont quelques-unes peuvent être observées également chez de jeunes individus, justifient le nom de Buse changeante (Buteo mutans), que Vieillot avait proposé de donner à la Buse commune.
-

Buse commune.
Buse commune ou Laire (Buteo vulgaris).

Cette espèce habite l'Europe et s'avance parfois jusque dans l'Afrique septentrionale, tandis que, d'autre part, elle se rencontre dans l'Asie occidentale. Elle est commune en toutes saisons sur toute l'étendue du territoire français et niche régulièrement dans la plupart des départements, particulièrement dans ceux de la zone septentrionale. Son nid est établi sur un rocher, dans un bois de haute futaie, ou, plus souvent, sur un vieux chêne, un hêtre ou un bouleau; il se compose de branches sèches, disposées par rangs de grosseur et recouvertes de ramilles, de mousse et de poil et renferme trois ou quatre oeufs d'un blanc verdâtre, tachetés de brun ou de roux, que la femelle couve seule. 

En dehors de la saison de la nidification, les Buses hantent de préférence les localités où de petits bouquets de bois alternent avec des champs et des prairies; elles fréquentent aussi le bord des étangs et des cours d'eau et ont chacune leur territoire de chasse, qu'elles exploitent jusqu'à la nuit tombante. Perchées sur un arbre dénudé ou sur un quartier de roche, elles guettent le passage d'un petit Rongeur ou d'un Oiseau, ou, quand la proie tarde à venir, elles planent à une faible hauteur. A défaut de gibier à poil ou à plume, elles se contentent de Grenouilles, de Serpents, de Poissons morts, de Sauterelles ou même de détritus jetés à la voirie. Somme toute, en dépit de quelques méfaits, tels que perdreaux capturés, lapereaux égorgés, les Buses apparaissent comme des auxiliaires précieux pour l'agriculture, grâce à l'énorme destruction qu'elles font annuellement des Mulots, des Rats et des Campagnols. On dit même qu'elles ne craignent pas de s'attaquer aux Vipères.
-

Buse à épaulettes.
Buse à queue blanche.
Buse à épaulettes (Buteo lineatus). 
Photo : Lee Karney.
Buse à queue blanche (Buteo albicaudatus).
Photo : Robert Burton.

Les Buses des pays froids émigrent régulièrement à l'approche de la mauvaise saison, en bandes de vingt à trente individus qui suivent tous la même direction, mais qui ne forment jamais de troupes compactes. Chaque année, à deux reprises, quelques-unes de ces troupes traversent le Bosphore. La Buse boréale (Buteo borealis Gin.), qui est l'équivalent de la Buse européenne commune dans l'Est des Etats-Unis, à Cuba et à la Jamaïque, est de taille un peu plus forte que l'espèce européenne et présente ordinairement, à l'âge adulte, des teintes moins foncées, du roux vif dominant sur diverses parties de son plumage et notamment sur les pennes caudales. Des couleurs également claires et vives se retrouvent dans la livrée de deux autres espèces de l'Amérique du Nord, chez la Buse linéolée (B. lineolatus Gm.), dont les parties inférieures du corps sont d'ailleurs rayées de brun foncé, et chez la Buse de Pennsylvanie (B. pennsylvanicus Wils.), que l'on désigne quelquefois sous le nom de Buse géante (B. latissimus) quoique sa taille n'ait rien d'exceptionnel. Cette dernière espèce descend en hiver jusque dans l'Amérique centrale, la Colombie et le bassin de l'Amazone.

Dans le nord-est de l'Afrique, en Ethiopie et dans les pays voisins, vit une autre Buse à laquelle Rüppel a donné le nom spécifique de Buteo augur et qui porte à l'âge adulte une livrée noire, blanche et rousse, bien différente du costume clair, aux teintes fauves, brunes et grisâtres de la Buse féroce (Buteo ferox S.-G. Gmel.), dont l'aire d'habitat s'étend depuis l'Afrique jusqu'au nord de l'Inde et aux bords de la Volga et se confond en partie avec les vastes domaines de la Buse des déserts (B. desertorum Daud.) ou Rougri de Levaillant. Celle-ci habite, comme son nom l'indique, les plaines arides et les steppes incultes et se nourrit principalement d'Insectes et de petits Rongeurs.

On rencontre à Madagascar une autre espèce de Buse, appelée Buse brachyptère (Buteo brachypterus Pefz.) et facile à distinguer par sa petite taille, par la brièveté dé sa queue et de ses ailes, qui établit jusqu'à un certain point la transition vers le petit genre Buteola, tandis que la Buse à grande taille (Buteo hermilasius), par ses tarses en partie garnis de plumes, établit la transition entre les Buses ordinaires et celles dont on a formé le genre Archibuse. (E. Oustalet).
-

Buse à queue rousse.
Buse à queue rousse (Buteo jamaicensis). Photo : Mark Bohn.
.


Dictionnaire Les mots du vivant
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2013. - Reproduction interdite.