.
-

Animaux > Oiseaux > Rapaces
Les Busards
Circinés
Les Busards (sous-famille des Circinés) sont un groupe d'Oiseaux constitué du genre Circus de Lacépède  (Busards proprement dits), et les genres Polyboroides et Geranospiza). Ce sont des Rapaces diurnes (Falconiformes) de la famille des Accipitridés. Les principaux caractères de ce groupe résident dans la faiblesse et dans la brièveté du bec, dont la mandibule supérieure, recourbée dès la base et festonnée sur les bords, est abritée à l'origine sous une cire très ample, en partie couverte par des poils raides, dans la longueur et la gracilité des tarses, dans la faiblesse relative des doigts, qui sont armés cependant d'ongles aigus, dans le développement des ailes et de la queue et surtout dans la présence d'une collerette de plumes souvent très apparente et rappelant un peu le disque facial des Rapaces nocturnes.
-
Busard roux.
Busard roux (Circus aeruginosus).
-
Les Circinés ont la tête beaucoup plus allongée que les Falconinés, non seulement dans la portion faciale, mais dans la portion crânienne, le sternum un peu élargi vers le bas, mais dépourvu de fenêtres latérales et échancré au milieu du bord postérieur et la charpente osseuse en général assez fragile. lis n'ont pas besoin d'ailleurs de posséder une grande force pour capturer leur proie qui consiste plutôt en Insectes et en Reptiles qu'en gibier à poil mi à plume. En raison de leur régime et de la faiblesse relative de leur bec et de leurs serres, ces Rapaces ne pouvaient être employés en fauconnerie et étaient tenus en souverain mépris par les amateurs de chasse qui leur faisaient volontiers, de même qu'aux Buses, une réputation de stupidité. C'est ainsi qu'on lit dans Clément Marot :« Jamais Busart ne fist tour d'Epervier. » Aussi les noms de Buse, Beuson, Buson et Busard servirent-ils bientôt à désigner, dans le langage courant, les personnes à l'esprit borné. 

Les Busards sont répandus sur presque toute la surface du globe : ils manquent toutefois dans l'extrême Nord ainsi que sur divers points de l'Afrique et de l'Amérique tropicale et dans un grand nombre d'îles de l'Océanie. On les trouve principalement dans les contrées basses et marécageuses, dans le voisinage des étangs et sur le bord des fleuves
-

Busard Saint-Martin.
Busard Saint-Martin (Circus cyaneus). Photo : Kent Olson.

Parmi les espèces européennes de ce groupe, nous citerons le Busard Saint-Martin (Circus cyaneus L.) ou Busard des poules (C. gallinarius Savigny), le Busard à longue queue (C. macrurus Gm.) appelé aussi Busard de Swainson (C. Swainsoni Smith), Busard blafard on Busard pâle (C. pallidus Sykes), le Busard de Montagu (C. Montagui Vieillot) ou Busard cendré (C. cinerarius Montagu), le Busard barpaye, Busard des marais ou Busard roux (C. aeruginosus L.), et, parmi les espèces vivant hors de l'Europe, nous indiquerons le Busard de la baie d'Hudson (C. hudsonicus L.) qui remplace en Amérique le Busard Saint-Martin, le Busard tchoug (C. melanoleucus Gin.) de l'Asie méridionale et orientale, le Busard de Maillard (C. Maillardi Verr.) qui habite l'île de la Réunion et qui est représenté à Madagascar par une variété à peine distincte et le Busard de Jardine (Circus Jardineti Gould) qui vit en Australie, à Sulawesi et à la Nouvelle-Calédonie.

Dans cette dernière espèce, la livrée complète se compose d'un capuchon d'un gris vineux, d'un manteau gris, varié de noir, et d'un gilet roux rayé de blanc, tandis que chez les autres Busards le plumage est d'un brun chocolat, nuancé de fauve comme chez le Busard harpaye, ou mi-parti noir et blanc comme chez le Busard tchoug, ou bien encore d'un gris clair mélangé de blanc comme chez le mâle du Busard Saint-Martin qui porte dans quelques-uns des départements français les noms vulgaires de Griset et de Blanche-queue à cause de la teinte blanchâtre de ses pennes caudales. On l'appelle aussi Soubuse à cause de sa taille plus faible et plus élancée que celle d'une Buse. Quant au nom d'Oiseau Saint-Martin, il vient de ce que cette espèce de Busard qui quitte la France vers la Saint-Martin (11 novembre) pour ne revenir qu'au printemps suivant, Quelques individus séjournent toutefois pendant tout l'hiver dans le midi de la France, lorsque la saison n'est pas trop rigoureuse.

Le nid du Busard Saint-Martin est placé sur le sol, dans les bois humides, au milieu des joncs et des roseaux ou même dans les marais, sur un petit monticule dépassant à peine la surface de l'eau. Il renferme quatre ou cinq oeufs d'un blanc grisâtre on blanchâtre, généralement dépourvus de taches. Le Busard de Montagu, qui habite pendant la belle saison diverses localités de l'Est, du Centre et du Nord de la France et qui est très commun en Croatie, en Pologne, en Crimée (Ukraine) et aux Pays-Bas, niche aussi dans les endroits marécageux et pond des oeufs d'un blanc bleuâtre, tantôt uniformes, tantôt parsemés de quelques taches brunâtres. C'est un oiseau de moeurs sociables, qui se réunit volontiers à ses semblables pour faire la chasse aux Sauterelles et aux petits Rongeurs. Quant au Busard harpaye, qui est encore plus répandu en France que les deux espèces précédentes, il ne se contente pas de poursuivre au bord des rivières et des étangs les Grenouilles et les Rats d'eau, mais il vole les oeufs et détruit les couvées qu'il rencontre sur son passage. 
-

Busard Saint-Martin.
Busards Saint-Martin (Circus cyaneus).

Comme plusieurs de ses congénères, le Busard vole avec une grande aisance et se plait à exécuter dans les airs toutes sortes d'évolutions. Tandis que la femelle couve, le mâle s'élève à une grande hauteur en poussant un cri plaintif, puis se laisse tomber en se balançant, remonte de nouveau et continue le même manège pendant des heures entières. Quand les petits sont éclos, les parents leur fournissent une nourriture abondante, veillent sur eux avec beaucoup de sollicitude et les défendent au besoin avec courage.

Les Busards supportent en général assez mal la captivité et se montrent d'humeur morose, rebelles à toute éducation. On prétend cependant qua les Kirghiz sont parvenus à dresser le Busard harpaye à la chasse des Canards.  (E. Oustalet).
-

Busard cendré.
Busard cendré (Circus cinerarius).
.


Dictionnaire Les mots du vivant
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2013. - Reproduction interdite.