.
-

Bouton (botanique), gemma. - On désigne sous ce nom un petit corps arrondi, un peu allongé, quelquefois pointu, qui se forme aux aisselles des feuilles ou à l'extrémité des rameaux dans quelques plantes herbacées et dans les arbres et les arbrisseaux. Lorsque le bouton commence à paraître, on lui donne le nom d'oeil. Dans les climats tempérés, les boutons des arbres sont protégés par des écailles extérieures, sèches et dures, par un duvet particulier, un suc visqueux, etc., dont l'usage est de les défendre contre le froid et la pluie.

Les boutons peuvent être à fleurs  : alors ils sont plus gros, plus courts, moins pointus; ou bien à feuilles : dans ce cas, ils sont minces, allongés et pointus; dans quelques espèces cependant, ils sont arrondis, comme dans le noyer, et très gros, comme dans le marronnier d'Inde. Quelquefois le bouton est mixte, et il produit des feuilles et des fruits

Les boutons reçoivent encore différents noms, suivant leur position sur l'arbre ou les produits auxquels ils donnent lieu; ainsi on nomme boutons radicaux, ceux qui naissent près de la racine, et qui, comme dans le framboisier, par exemple, doivent recevoir une destination particulière lors de la taille. D'autres sont nommés boutons stipulaires, etc. 

La plupart des boutons s'épanouissent au printemps; à cette époque, l'ascension de la sève commence à se faire avec force, la base du bouton se gonfle, l'enveloppe écailleuse s'entrouvre, les feuilles commencent à paraître, et le bouton passe à l'état de bourgeon.

.


Dictionnaire Les mots du vivant
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.