.
-

Champignons
Les Basidiomycètes
La classe des Basidiomycètes occupe parmi les Champignons une place très importante. L'un de ses ordres, celui des Hyménomycèles, comprend près de 3 000 espèces européennes. C'est cette classe qui donne les fructifications à grande taille dénommées champignons dans le sens populaire du mot. Il comprend les Trémelles, Agarics, Bolets, Polypores, Hydnes, Lycoperdons, etc.

Le thalle des Basidiomycètes vit sur la terre riche en humus, les végétaux en décomposition, le vieux bois, les agglomérations de feuilles mortes. Il peut être quelquefois parasite de certaines plantes vivantes. Il est formé de filaments cloisonnés et de rameaux anastomosés de branche à branche et de cellule à cellule. Ces filaments sont libres, comme dans les Coprins, ou groupés en masses de pseudo-parenchyme de formes très variables. Tantôt elles sont aplaties en lames, arrondies en tubercules, allongées en cordons de différentes épaisseurs. Mais, quelle que soit la forme qu'elles revêtent, ces masses prennent la dénomination générale de stroma et la partie filamenteuse qui les a précédées celle de mycélium. Outre ce mycélium primitif il en existe un secondaire qui provient de l'émanation hors du stroma des filaments qui se développent dans le milieu nutritif. Le mycélium primitif peut disparaître, le stroma, quelle que soit sa forme, lui ayant repris toutes ses réserves nutritives et pouvant dès lors durcir et colorer sa surface et devenir sclérote, passant ainsi à l'état de vie latente. 
-

Champignon : ammanite tue-mouches.
Ammanite tue-mouches (Ammanita muscaria). © Elsa Soucasse, 2008.

Quand le thalle  est formé, l'appareil sporifère se développe sur un filament, sur le stroma, ou sur le sclérote, s'il en existe un. Pour cela une cellule ou un groupe de cellules se ramifient, les branches qui en découlent s'anastomosent ou se mélangent de façon à former un tubercule qui grandit, et se transforme, après avoir pris une forme particulière, en appareil sporifère. Ce dernier est ordinairement extérieur, et c'est même le seule partie du végétal qui se développe à l'air libre; mais il peut être également produit à l'intérieur même du milieu nutritif, dans la terre, par exemple, et alors le champignon n'a aucun contact avec l'extérieur, comme cela se passe dans les Hyménogastrées.

Dans cet appareil sporifère certaines cellules bourgeonnent et donnent de petits minuscules grêles appelés stigmates au nombre de deux à huit. Le sommet de ceux-ci se renfle, se sépare par une cloison et devient une spore qui mûrit et se détache. Ces cellules mères des spores sont nommées basides, d'où le nom de la classe entière. Généralement rapprochées côte à côte en série continue, parfois entremêlées de paraphyses ou cellules stériles, ces basides constituent ce qu'on a appelé l'hyménium. Outre ce mode constant de reproduction, les Basidiomycètes possèdent parfois des conidies. (Henri Fournier).
-

Champignon : lactaire velouté.
Lactaire velouté (Lactarius vellerius). © Elsa Soucasse, 2008.
La classification des basidiomycètes

D'après la disposition différente de l'hyménium au moment de la maturité et aussi d'après sa consistance, on a d'abord divisé l'ordre des Basidiomycètes en trois familles. L'hyménium extérieur et, gélatineux caractérisait la famille des Trémellinées, extérieur et non gélatineux celle des Hyménomycètes. Tantôt il tapisse des cavités internes et la paroi du fruit doit s'ouvrir ou se détruire pour mettre les spores en liberté (Gastéromycètes). On donne dans le tableau suivant un classification plus récente (et simplifiée) :

-
Homobasidiomycétidées  Hyménomycètes
 :
















 

Agaricales

Agaricacées : Agarics, lépiotes, mycènes, mousserons, pleurotes, volvaires, amanites.

Lactario-russulacées : Lactarius, Russula

Hygrophoracées : Hygrophorus.

Strophariacées : Hypholoma.


Bolétales

Boletacées : Boletus (Bolets), Gyroporus, Paxillus, Phylloporus.

Gyrodontacées, Strobilomycétacées.


Polyporales

Polyporus, Corticium, Clavaria (Clavaires), Catharellus (Chanterelles), Craterellus (Trompettes de la mort), Cyphella, Exobasidium, Fistulina, Gyrophana, Hydnum, Trametes, etc.


Dacrymycétales

Tremellales

Tremella, Exidia, Gyrocéphalus, Sebacina, Tulsanella, etc.

Gastromycètes
Ce sont des champignons terrestres, poussant plus rarement sur le bois; ils sont membraneux, coriaces ou charnus, mais non véritablement ligneux. 
Hyménogastrales


Lycoperdales


Gastromycétales

Bovistes, Vesses de loup

Les Lycoperdons ou vesses de loup (Lycoperdon) sont des champignons charnus, plus ou moins sphériques, qui poussent sur la terre ou le bois; ils sont lisses ou plus ou moins rugueux à leur surface et généralement blancs ou de couleur claire. Le pied se continue avec le réceptacle dont il se distingue difficilement à l'extérieur. La partie qui renferme les spores occupe la presque totalité intérieure du champignon, qui s'ouvre à sa partie supérieure pour leur donner issue lorsqu'elles sont mûres.

Exemples : Vesse de loup, Vesse de loup gigantesque.

Phragmobasidiomycétidées Rouilles, Charbons.
-
Champignon : bolet.
Bolet (Boletus edulis). © Elsa Soucasse, 2008.
.


Dictionnaire Les mots du vivant
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.