.
-

 
Augmentatif
On nomme augmentatifs les mots qui, à l'aide de terminaisons particulières ou de préfixes séparables ou inséparables, acquièrent un degré de signification plus étendu ou plus énergique, ou expriment l'excès. Tels sont, en français, plusieurs mots terminés en eux, ard, ose, u : verbeux, braillard, richard, grandiose, joufflu, ventru. Tels sont les mots accrus des préfixes  sur, archi, outre, ultra : surabondance, surintendant, archevêque, archichancelier, outrecuidance, ultra-monarchique

Les fabricants et les commerçants ont composé quelques augmentatifs à l'aide des préfixes sur, super et extra; comme surfin, superfin, extrafin, etc.; mais ces mots ne sont pas de la langue littéraire, et les mots composés de ultra n'appartiennent qu'à la polémique des journaux politiques. Les financiers emploient comme augmentatif le mot plus-value. Généralissime, créé par Richelieu, a passé dans la langue littéraire. 

Ajoutons enfin quelques augmentatifs qui appartiennent surtout au style familier et emportent une idée de mépris en même temps que d'augmentation : criailler, écrivailler, écrivassier, etc. 

Les langues anciennes, le grec surtout, formaient plus aisément des augmentatifs. Ce genre de mots existe aussi en italien, en espagnol, en anglais, en allemand. (P.).

.


[Histoire culturelle][Langues][Littérature]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2013. - Reproduction interdite.