.
-

Aubier (botanique). -  L'aubier est le bois jeune d'une tige-ligneuse. Tous les ans, dans les régions tempérées, il se forme dans une telle tige une couche nouvelle de bois qui peut conserver indéfiniment ses propriétés et ses caractères physiques et chimiques, ou bien s'altérer peu à peu en vieillissant et acquérir une densité plus grande, une coloration différente de celles qu'il avait d'abord. 

Dans ce dernier cas, tant que le bois n'a pas subi cette transformation, il est désigné sous le nom d'aubier et se distingue aisément du bois plus ancien, complètement transformé, qui occupe le centre de la tige et est appelé coeur. Cette distinction est facile à saisir sur une rondelle de Chêne, de Noyer, d'Orme, d'Ébène surtout, où l'aubier est blanchâtre tandis que le coeur est absolument noir. 

Chez certains arbres, au contraire, comme le Buis, l'Érable, le Bouleau, tout le bois conservant son aspect primitif, l'aubier ne peut être nettement distingué du coeur. (P. M.).

.


Dictionnaire Les mots du vivant
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.