.
-

Atome
« Si, dans un cataclysme, toute notre connaissance scientifique devait être détruite, et qu'une seule phrase passe aux générations futures, quelle affirmation contiendrait le maximum d'information dans le minimum de mots? Je pense que c'est l'hypothèse atomique (ou le fait atomique, ou tout autre nom que vous voudrez lui donner) que toutes les choses sont faites d'atomes - petites particules qui se déplacent en mouvement perpétuel, s'attirant mutuellement à petite distance les unes des autres et se repoussant lorsqu'on veut les faire se pénétrer. Dans cette seule phrase vous verrez qu'il y a une énorme quantité d'informations sur le monde, si on lui applique simplement un petit peu d'imagination et de réflexion. »

(Richard Feynman, Cours de physique, Mécanique, I).

On donnait jadis le nom d'atomes aux dernières particules de la matière, celles auxquelles doit s'arrêter toute division des corps. (histoire des sciences Philosophie Atomistique)

Pendant l'Antiquité, l'école atomistique (Démocrite, Epicure, etc.) avait fondé toute sa physique sur cette hypothèse

Les atomes ont refait surface dans les Temps moderne, avec Gassendi, notamment. A partir de cette époque, on a fait ce nom quelquefois synonyme de molécule; cependant, le plus généralement, on considèrait déjà les molécules comme formées par l'union d'un plus ou moins grand nombre d'atomes. 

Rien n'était connu ni sur le poids ni sur le volume des atomes; on avait cependant admis que les corps simples se combinent atome à atome, que la molécule d'eau, par exemple, est formée de 1 atome d'oxygène et de 2 atomes d'hydrogène; dans ce cas, les poids des atomes devaient être proportionnels aux équivalents ou nombres proportionnels, et cette hypothèse rendait en effet très simple l'explication de quelques lois fondamentales de la chimie. 

Aujourd'hui, on appelle atome le constituant de la matière au niveau le plus élémentaire compatible avec des propriétés chimiques données (on utilisera pour préciser cet aspect le terme élément chimique). 

Les atomes considérés par la physique, ne sont plus des objets insécables. Ils sont constitués d'un noyau composé de nucléons (protons et neutrons en nombre variable) et d'un cortège d'électrons dont le nombre est égal, quand l'atome est électriquement neutre - son état habituel - au nombre de protons. 

Un atome qui a temporairement plus ou bien moins d'électrons que de protons est appelé un ion

Lorsque les atomes s'unissent entre eux par une liaison chimique, ils forment des molécules. Lorsque des atomes ou les molécules se trouvent isolés, ils constituent un gaz. 

Atomes et molécules peuvent également s'assembler pour former une structure cristalline, caractéristique de l'état solide, ou des regroupements moins contraignants tels ceux que l'on observe dans les liquides.

.


Dictionnaire cosmographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.