.
-

Asque (botanique). - L'asque est une cellule qui produit, dans son intérieur, par division partielle, un certain nombre de spore libres. Ces spores, ordinairement au nombre de huit, sont quelquefois dites ascospores. Elles sont asexuées. Les asques caractérisent les Ascomycètes (Champignons). Elles correspondent, dans le sens le plus général, aux thèques des Thécasporés de la classification de Léveillé. Le mode de formation des spores à leur intérieur est assez simple. 

Pendant que l'asque grandit, son noyau, d'abord unique, se partage en plusieurs autres, autour desquels il y a condensation du protoplasme de la cellule mère. Chaque masse protoplasmique, ainsi individualisée, s'entoure d'une membrane cellulosique. Tantôt les spores, une fois constituées, occupent seulement une faible partie de la cellule mère, et la quantité de protoplasma qui a servi à leur formation est minime. Dans d'autres cas, elles se trouvent en contact direct et occupent presque complètement la capacité de la cellule mère. Le résidu protoplasmique est donc très faible. 

Quand les asques sont en nombre considérable, ils détruisent complètement les cellules du périthèce, arrivent à se résorber, et il ne reste plus qu'une grande quantité de spores enfermées dans une couche résineuse jaune, qui s'ouvre pour les mettre en liberté. (Henri Fournier).

.


Dictionnaire Les mots du vivant
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.