.
-

Dragon. - Dans la décoration céramique chinoise et japonaise, le dragon est absolument caractéristique, mais la façon de le représenter dans les deux pays n'est pas identique. Le dragon chinois a cinq griffes; il est le symbole de l'empereur; celui à quatre griffes est l'attribut des princes de troisième et quatrième rang. Au Japon, le dragon n'a que trois griffes. Mais il est à remarquer que, bien que considéré comme habitant de l'air puisqu'il est généralement représenté dans les nuages, il n'est jamais ailé.
-
Dragons.
Dragons, dans un temple à Hoi-An (Vietnam). Photo : © Angel Latorre, 2008.

Le dragon est fréquemment représenté dans les monuments romano-byzantins; il y était l'emblème de la peste, de la famine et du poison. A la procession des Rogations on portait autrefois une bannière sur laquelle était représenté un dragon, symbole de la famine contre laquelle on implorait le ciel. Saint Jean l'évangéliste porte ordinairement un calice d'où s'échappe un dragon, emblème du poison. Le dragon est encore un attribut de Sainte Marthe, de l'apôtre Saint Philippe, de Saint Jacques le Majeur, de Saint Patrice, de Saint Victor, de Sainte Marguerite; on met indifféremment, sous les pieds de la Vierge, un dragon ou un serpent. (F. De Mély / B.).

.


Dictionnaire Architecture, arts plastiques et arts divers
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.