.
-

Chambre claire et chambre noire

Chambre claire, en latin Camera lucida, appareil d'optique à l'aide du duquel ou obtient, sur un écran ou sur du papier blanc, l'image des objets de la nature dans tout l'éclat de leurs couleurs et suivant les lois de la perspective. On peut ensuite marquer au crayon ou à la plume les traits et les contours des images projetées, et même appliquer les couleurs exactes aux endroits où elles sont reproduites. La chambre claire reproduit également, les gravures et les tableaux. Imaginée au XVIIe siècle par Robert Hooke, perfectionnée par Wollaston, en 1803, et par Amici, vers 1814, elle fut introduite à Paris, en 1816, par Charles et Vincent Chevalier, ingénieurs-opticiens, qui l'ont encore améliorée.
La chambre obscure ou chambre noire, qui sert aux mêmes usages, mais dont la construction est différente, a été inventée par Léonard de Vinci ; il en est question dans les notes de la traduction de Vitruve par Césariano (Côme, 1521). Léo Alberti parait être un des premiers qui s'en servirent pour en obtenir des dessins réduits de tableaux ou de paysages. Ch. Chevalier a donné une grande perfection à l'appareil, qui a retrouvé de l'importance à partir de l'invention de la photographie.
.


Dictionnaire Architecture, arts plastiques et arts divers
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.