-

L'Amour sacré et l'Amour profane

L'Amour sacré et l'Amour profane, un des chefs-d'oeuvre de Titien, a été exécuté, dit-on, en 1508 (Galerie Borghèse, à Rome). - Du temps de Titien, on désignait cette allégorie simplement sous le titre : Deux femmes assises près d'une fontaine où se mire un enfant. Il faudrait voir dans ce tableau, selon les uns, l'Amour ingénu et l'Amour satisfait; selon les autres, l'Amour et la Pruderie; ou encore la Vierge folle et la Vierge sage. 

La composition se distribue ainsi : deux jeunes femmes sont assises aux angles d'un bassin en forme de sarcophage, dans lequel un Amour ailé et nu plonge le bras en jouant; l'une, nonchalamment appuyée contre la vasque, élève une lampe fumante; elle n'a pour tout vêtement qu'une ceinture blanche, et son bras gauche porte une ample draperie rouge, dont le ton puissant contraste avec la blancheur dorée de son admirable nudité. 

La seconde femme, assise à l'autre extrémité du bassin, est brillamment vêtue; sa robe est de satin blanc, une ceinture, cramoisie à fermoir d'or serre sa taille, une de ses mains, gantée de jaune, tient des fleurs; une branche de jasmin est plantée dans ses cheveux; elle s'accoude sur une mandoline; son maintien a plus de sévérité, plus d'orgueil aussi que celui de sa compagne. Un bouquet d'arbres sombres fait ressortir les tonalités claires des figures, et au fond s'étend un paysage accidenté, avec des villages et de nombreux détails.

La volonté de l'antithèse est évidente, sans qu'on puisse saisir exactement le sens de cette antithèse. Quelle qu'ait été l'intention de Titien, nul n'échappe à la séduction, à la magie de cette peinture, véritable chef-d'oeuvre.
-

L'Amour sacré et l'amour profane, de Titien.
L'Amour sacré et l'amour profane, de Titien. Ci-dessous : détails.


Dictionnaire Architecture, arts plastiques et arts divers
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.