.
-

L'histoire de l'architecture
L'architecture en Scandinavie
jusqu'en 1900
Norvège.
Les plus anciens édifices de la Norvège sont des églises. Le style est celui des églises de l'Angleterre ou du Nord de la France : telles les églises de Trondheim, érigées vers le XIe siècle, par les rois Harald Haardraade et Olav Kyrre, ou la cathédrale de Saint-Svithun , à Stavanger, antérieure à 1150. Ces églises, ainsi que la cathédrale ruinée de Hamar, fondée en 1152, et l'église Sainte-Marie à Bergen, subissent au cours des XIIe et XIIIe siècles de nombreuses modifications, où l'on reconnaît l'influence du style gothique, et sont reconstruites en partie.

Dans la seconde moitié du XIIIe siècle et au début XIVe siècle, le gothique triomphe en Norvège : on construit alors la chapelle épiscopale et le choeur de la cathédrale de Stavanger, ainsi que le couvent de Saint-Laurent à Utstein. A partir du XVIe siècle, l'architecture religieuse décline. A côté des églises en pierre appartenant aux villes, on trouve dans les campagnes une architecture religieuse en bois, fondée sur le type roman (Stavekirker). Il existe encore plusieurs églises en bois datant du XIIe au XVe siècle. Quelques-unes sont remarquables, celles par exemple de Borgund, de Urnäs, de Hitterdal, de Ringebo, de Hedal, etc. 

L'architecture non religieuse offre quelques ruines intéressantes, principalement de résidences royales  : halle du roi Haakon (XIIIe s.), restaurée au XIXe s., tour de Rosenkrantz, achevée seulement au XVIe siècle, à Bergen, château en briques de Magnus Lagaböter, à Tönsberg, etc. L'architecture moderne est, en Norvège, de nature cosmopolite, on voit à Oslo de riches édifices en pierre. Le bois reste en faveur pour la construction de villas d'un style vraiment national, nombreuses et charmantes aux environs des villes les plus importantes.

Suède.
Les premiers monuments de l'architecture suédoise remontent au XIIe siècle : ce sont, l'église de Varnhem (Vestrogothie) et la cathédrale de Lund, consacrée en 1145 par saint Eskil, toutes deux en pur style roman. L'île de Gotland est particulièrement riche en monuments datant du Moyen âge, la plupart malheureusement sont en ruines, mais quelques-unes de ses ruines sont encore fort, belles : l'église de Sainte-Marie, construite vers 1200, et celle de Sainte-Catherine (1230) sont gothiques, l'église du Saint-Esprit (1250) était une église double de style roman, l'église Saint-Nicolas, la plus curieuse peut-être de ces églises de Visby, est mi-romane, mi-gothique ; elle date du XIIIe siècle, ainsi que les remparts qui entourent la ville et en sont peut-être la principale curiosité architecturale. D'autres églises gothiques, dans leur ensemble du moins car les parties primitives en sont souvent romanes, sont celles de Linköping (XIIe-XVe s.), de Skara (XIIe s.), de Vadstena (XIVe s.) et d'Upsala (1260-1435), la plus importante de toutes, dont le plan, dressé par Etienne de Bonneuil, et le style rappellent les cathédrales du Nord de la France. 

Comme exemple de l'architecture civile du Moyen âge, on peut citer la maison en bois d'Ornäs (Dalécarlie), datant du XVe siècle. La Renaissance ne produit guère que des châteaux en Suède. Les plus remarquables, mais de valeur artistique différentes, sont ceux de Kalmar, dont les détails sont fort beaux, d'Upsala (XVIe s.), de Vadstena (XVIe s.), de Gripsholm (1537). Le XVIIe siècle, surtout vers la fin, prend presque uniquement modèle sur l'architecture française : de ce temps sont le palais de la noblesse à Stockholm et la château de Borgholm à Öland, en ruines aujourd'hui. 

Les deux Nikodemus Tessin, le père (1615-1684) et le fils (1654-1728), construisent, avec quelques réminiscences italiennes, le château de Drottningholm et le palais royal de Stockholm, un des plus vastes et des plus beaux du monde. Le siècle suivant est d'une fécondité médiocre en architecture et, seul peut-être, l'ancien Opéra de Stockholm, de l'époque de Gustave III, mérite d'attirer l'attention.

Le premier grand architecte suédois du XIXe siècle est Fr.-W. Scholander (1816-1881) dont la plus célèbre construction est l'Ecole polytechnique de Stockholm. Après lui, Helgo Zettervall (1831-1907) s'est distingué surtout par ses restaurations de nombreuses églises, où il a fait preuve d'une profonde science. C'est lui aussi qui a fait les plans de l'université de Lund. L'école d'architecture suédoise est devenue à la fin du XIXe siècle plus florissante que jamais : les tendances y sont très diverses avec, cependant, un intérêt commun très marqué pour l'ancien art national. 

Nous citerons au hasard parmi les architectes de cette époque : H.-T. Holmgren (1842-1914), Isak G. Clason (1856-1930), Carl Oskar Möller (1857-1933), Frederik Lilljekvist (1863-1932), Agi Lindegren (1858-1927), Gustaf Lindgren (1863-1930), Axel Anderberg (1860-1937) : l'Opéra de Stockholm, Aron Johansson (1860-1936), E. Lallerstedt (1864-1955), Frederik Sundbärg (1860-1913), Eugen Thorburn (1860-1931), Per Hallman (1869-1941), Ferdinand Boberg (1860-1946), l'auteur du pavillon suédois à l'Exposition universelle de 1900, etc. (Th. Cart).

.


[Histoire culturelle][Biographies][Dico des arts]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2011. - Reproduction interdite.