.
-

Apagogie (du grec apagein, déduire), mode de raisonnement qui consiste à prouver une proposition, non en l'établissant directement par une démonstration tirée de la nature même de la chose, mais en faisant voir que la proposition contraire est absurde. On conclut de la fausseté de l'une à la vérité de l'autre. Ce raisonnement n'est légitime que quand il n'y a que deux propositions contradictoires, dont l'une est nécessairement fausse si l'autre est vraie, et réciproquement; autrement il dégénère en sophisme. D'ailleurs, cette preuve est toujours inférieure à la démonstration directe, parce que, si elle contraint l'esprit, elle ne l'éclaire pas et ne donne pas la raison des choses, comme le fait la preuve directe ou ostensive. On ne doit dont l'employer que quand on ne peut faire autrement, si, par exemple, dans la discussion, on a affaire à un contradicteur qui se refuse à toute preuve directe ou qui nie les principes. C'est le cas pour la réfutation de certaines doctrines, comme le scepticisme. La démonstration par l'impossible, usitée dans les mathématiques pour démontrer certains théorèmes qui ne sont pas susceptibles d'une autre preuve, rentre dans la preuve apagogique; elle n'est admise que faute de mieux et est toujours inférieure; elle n'a de valeur qu'autant qu'on a établi que les suppositions contraires sont toutes fausses et qu'elles sont les seules possibles. En philosophie, la méthode apagogique ou la réduction à l'absurde a une place plus importante, lorsqu'il s'agit de faire ressortir les conséquences fausses ou funestes d'une doctrine; néanmoins la vraie réfutation des systèmes se fait en montrant directement par l'analyse la fausseté de leurs principes. Aussi cette preuve appartient plus à la dialectique et à l'art oratoire qu'à la philosophie proprement dite. (B-D).
.


Dictionnaire Idées et méthodes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.