.
-

L'anus

L'anus (zoologie) est l'ouverture terminale de l'intestin, par laquelle sont rendus les excréments. Cette ouverture est munie d'un sphincter ou anneau musculeux qui empêche que les matières ne s'échappent involontairement.

L'anus se présente sous la forme d'un orifice très étroit. Le pourtour ou marge de l'anus est caractérisé par des plis rayonnés, dus à ce que la peau, très mince, est froncée par la tonicité du sphincter anal. 

Chez l'Humain, l'anus est un canal cylindrique ayant de 10 à 12 millimètres de longueur. Sa face interne est tapissée des replis muqueux à concavité supérieure : ce sont les valvules semi-lunaires, dont les extrémités, en s'unissant d'une valvule à l'autre, forment les colonnes de l'anus.

Les artères de l'anus proviennent surtout de l'hémorroïdale inférieure, branche de la honteuse interne. Les veines anales forment les veilles hémorroïdales inférieures, qui vont à la veine honteuse interne. Les vaisseaux lymphatiques naissent les uns de la peau et se rendent aux ganglions superficiels de l'aine; les autres, provenant de la muqueuse, vont aux ganglions sacrés. Les nerfs de l'anus proviennent du nerf honteux interne, branche du plexus sacré et du plexus hypogastrique.

L'anus, chez les Mammifères, présente la même disposition que chez l'Humain, Toutefois, quelques espèces, telles que la Civette, la Genette, la Mouffette, etc., possèdent, au pourtour de l'anus des glandes très développées, qui sécrètent une substance très odorante. 

Chez les Monotrèmes (Ornithorynque et Echidné), l'anus s'ouvre dans un cloaque où débouchent les organes génito-urinaires. Il en est de même chez les Oiseaux, les Reptiles, les Amphibiens. Chez les Poissons, l'anus s'ouvre généralement au-devant de l'orifice des organes génitaux. Chez les Sélaciens (Squales, Raies), il existe une sorte de cloaque.

Chez les Arthropodes ( Insectes et les Crustacés) et les Annélides, l'ouverture anale est généralement située à l'extrémité de l'abdomen, tandis que chez les Mollusques, elle est placée soit près de la région du cou (Céphalopodes), dans une cavité infundibuliforme par laquelle sortent les excréments, les produits sexuels et l'encre, ou bien près de l'orifice respiratoire (Gastéropodes), ou encore la bouche et l'anus sont situés aux deux extrémités du corps (Lamellibranches).

Chez les Echinodermes, l'anus est distinct de la bouche, mais chez la plupart des Coelenterés, les organes digestifs n'ont qu'une, seule ouverture qui sert à l'introduction des aliments et à la sortie des matières excrémentielles. (NLI).

.


Dictionnaire Les mots du vivant
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.