.
-

 
Antanaclase
Antanaclase (du grec claô, frapper, ana, en retour, et anti, en sens contraire), terme de rhétorique grecque, signifiant répercussion, et qu'on applique aux mots qui frappent deux fois l'oreille dans une phrase, mais ne conservent pas le même sens. Cette figure ne doit être admise qu'à la condition d'ajouter quelque chose de gracieux, d'ingénieux ou d'énergique à l'expression d'une pensée; par exemple : 
« Ne voyons plus un choeur où l'on ne nous voit plus. » (Boileau, le Lutrin, ch. IV.)
Voici une antanaclase de saint Augustin pleine de mauvais goût : 
« Aujourd'hui Perpétue et Félicité jouissent d'une félicité perpétuelle. »
Dans le style familier, on est moins sévère pour l'emploi de cette figure, si elle a quelque chose de comique; par exemple :
« Écoute, mon cher comte;
Si tu fais tant le fier, ce n'est pas là mon compte. »  (Destouches, le Glorieux, II, 14.)
(P.)
.


[Histoire culturelle][Langues][Littérature]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2013. - Reproduction interdite.