.
-

Analogie

Analogie (du grec analogia, rapport). - Ce mot, qui signifie ressemblance, est pris quelquefois comme synonyme d'induction : ce qui est une erreur, l'analogie n'étant qu'une induction imparfaite. Elle donne lieu à une sorte de raisonnement qui conclut d'une ressemblance partielle à une ressemblance totale : ainsi, entre les phénomènes de la foudre et ceux de l'électricité, il y a des caractères semblables, et la physique en conclut qu'ils sont les effets d'une même cause

De l'analogie des effets on conclut à celle des causes; de l'analogie des moyens, à celle de la fin, etc. L'analogie ne doit reposer que sur des ressemblances importantes, et entre des objets de même nature; et encore ne donne-t-elle que la probabilité. Dans ces conditions, elle rend d'utiles services à l'esprit : elle abrège le travail de la science; elle supplée à des recherches impossibles; elle donné parfois des conclusions qui élèvent la probabilité presque à la certitude.

Hors de là, elle n'est plus qu'aventureuse et chimérique : ainsi Wolff prétendait déterminer la taille des habitants de chaque planète d'après la distance de cette planète au Soleil. (R.).

.


Dictionnaire Idées et méthodes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.