.
-

L'albite
L'albite (nommée aussi Clévelandite, Kieselspath, Eisspath, Dehorl blanc, Tétartine, Péricline, etc.) est une variété de feldspath. C'est un silicate double d'alumine et de soude associé à d'autres bases. Ordinairement de couleur blanchâtre, ce minéral se trouve en cristaux dérivant d'un prisme oblique à base parallélogramme obliquangle, dont les angles sont de 119° 1/2 sur 60° 1/2, tandis que la base est inclinée de 65° et 115° sur les pans du prisme. On y observe 3 clivages, dont 1 plus facile que les autres et inclinés entre eux, non de 90°, mais de 93° 1/2. L'albite a pour densité 2,61 ; et, parmi les bases associées à la soude dans sa composition, il faut citer la potasse, la chaux, la magnésie.

L'albite est rare dans les roches granitiques où l'orthose est si répandue; on la rencontre dans l'eurite, le granitone, la protogyne, la guégyne, le diorite; on peut rapporter à cette espace la plus grande partie des feldspaths vitreux qu'on voit si communément en cristaux minces et fendillés dans les roches trachytiques, et qui ont été aussi décrits comme une espèce spéciale sous le nom de ryacolite. 

On peut rapprocher de l'albite l'oligoclase, qui est un silicate double d'alumine, de soude et de chaux, ayant la même forme primitive, mais avec une base dont les angles sont de 115° 1/2 et 64°, 1/2.



[Dictionnaire de Cosmographie][Table de Mendeleev][Terre]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.