.
-

Air

Air. - Substance gazeuse formant autour de la Terre une enveloppe désignée du nom d'atmosphère. L'air au milieu duquel nous naissons et vivons nous paraît sans odeur ni saveur; vu sous une faible épaisseur, il est incolore, mais en masse il est bleu, du fait de la diffusion de la lumière par les molécules qu'il contient; c'est lui qui donne au ciel sa couleur, et qui nous fait voir avec la même teinte les objets éloignés. 

D'abord soupçonnée par J. Rey, Boyle, Bayen, Scheele, etc, la constitution chimique de l'air est connue depuis les travaux de Lavoisier, et a été précisée par les expériences de Gay-Lussac et de Humboldt . Ces études ont montré que l'air est un simple mélange (et non une combinaison comme on l'avait souvent soutenu auparavant) de gaz, où dominent les molécules d'azote (78,02%, selon les mesures actuelles) et d'oxygène (environ 20,95%). D'autres gaz s'y rencontrent dans de plus faibles proportions : argon (0,93%) et dioxyde de carbone (0,03%), ainsi que du méthane, de l'hydrogène, du monoxyde de carbone, de l'ammoniac, de l'ozone, du dioxyde de soufre et des oxydes d'azote, à l'état de traces. Des proportions données en l'absence de vapeur d'eau, qui est également être présente, mais dans des proportions variables et très changeantes. 



Bernard Tyburce, Une étrange histoire de l'air, Ellipses Marketing, 2010.
2729854371
L'air est une substance fantomatique et fuyante qui échappe à nos sens et se répand partout, se cachant, indécelable, combiné ou libre, en tous les arcanes de la nature, de la matière inerte au vivant. Des philosophes grecs aux savants de la nouvelle science classique et des Lumières, en passant par les alchimistes médiévaux, l’air a joué un rôle clef dans l’histoire des idées et des concepts : cosmologie aristotélicienne et théologie céleste thomasienne, chute des graves galiléenne et conquête du vide pascalienne, tourbillons cartésiens et force gravitaire newtonienne, oxygène lavoisien et fermentations pasteuriennes, atomisme daltonien et thermodynamique moderne.
Usant des vertus épistémologiques de l’air, ce livre est une invitation à un long voyage à travers le temps pour y découvrir l’histoire des sciences et des savoirs. Voici, avec ses merveilleux épanchements et ses mystérieuses exhalaisons : Une étrange histoire de l’air. (couv.).
.


Dictionnaire cosmographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.