.
-

 
Affirmation
Affirmation, se dit, en grammaire, de l'expression d'un jugement positif, c.-à-d. dans lequel l'attribut n'est pas modifié par quelque mot négatif, comme la Terre est ronde. En ce sens il s'oppose, comme en logique, à négation. De Ià la distinction entre les phrases affirmatives et les phrases négatives. Néanmoins, on peut dire que toute phrase, même négative, exprime une affirmation. En effet, que je dise cet édifice est grand ou cet édifice n'est pas grand, j'affirme dans les deux cas que l'édifice subsiste avec ou sans telle qualité. Car l'affirmation réside réellement dans le verbe être. 

Au surplus, beaucoup de jugements exprimés sous forme négative peuvent se ramener à une forme affirmative sans être altérés en rien. Que je dise Pierre est mort ou Pierre n'existe plus, j'exprime toujours le même jugement, et l'une et l'autre expression de ma pensée est également affirmative. Un Romain qui disait nego (je nie) affirmait tout aussi bien que celui qui disait aio (je dis oui); et ne dit-on pas en français j'affirme que oui, j'affirme que non?

L'affirmation est exprimée dans les diverses langues avec plus de force à l'aide de certaines particules qui se joignent à la proposition ou s'emploient seules, et que l'on classe parmi les adverbes, telles sont, en français, oui, certes, parbleu, etc. (P.).

.


[Histoire culturelle][Langues][Littérature]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.