.
-

 
L'affinité des lettres
Affinité des lettres, se dit de cette propriété qu'ont certaines lettres, ou plutôt certains phonèmes, de pouvoir être pris les uns pour les autres, soit dans la langue même à laquelle ils appartiennent, soit dans le passage d'un mot de cette langue à un autre idiome. Ainsi B a de l'affinité avec P; il en a avec V, et celui-ci avec F; et conséquemment ces quatre lettres sont affines entre elles. Mille étymologies latines de la langue française pourraient l'illustrer; par exemple, abeille vient de apicula, courbe de curvus, livre de liber, chef de caput, couvert de coopertus, savoir de sapere, neuf de novem et de novus; et en français on  forme veuve et veuvage de veuf. S, X, Z, sont des lettres qui ont entre elles beaucoup d'affinité en français, car elles y ont été toutes trois le signe du pluriel; Z l'est encore aux secondes personnes, et dans quelques mots il remplace S du latin : nez de nasus, chez de casa; X est encore signe du pluriel dans certains noms et adjectifs.

L et R ont une grande affinité: les mots français chapitre, apôtre, esclandre, dérivés de capitulum, apostolus, scandalum, établissent suffisamment la relation. Une affinité singulière est celle de al et de ol avec, les phonèmes au, ou, en français : val, vaux, col, cou, autre venant de alter, haut de altus, etc.

L'affinité entre les voyelles est fort remarquable aussi dans presque toutes les langues, surtout les langues méridionales anciennes et leurs dérivées. En français nous citerons : dame de domina, mortel de mortalis, nez de nasus, nef de navis, net de nitidus, honneur de honor, seul de solus, puis de post, peu de paucus, etc., - preuve, prouver; meurs, mourons; nous disons demeurer, on a dit autrefois demourer; au contraire nous disons trouver, prouver, et longtemps on a dit treuver, preuver

La connaissance de l'affinité des lettres est un guide pour les études étymologiques, et elle donne la clef d'un grand nombre d'anomalies, souvent plus apparentes que réelles, et qui, d'ailleurs, ont presque toujours leur raison d'être. (P.).

.


[Histoire culturelle][Langues][Littérature]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.