.
-

 
Actif
Actif est un terme de grammaire, qui se dit des mots exprimant une action, et s'oppose à passif. Il s'applique particulièrement aux verbes; et on appelle verbe actif cela dont le sujet fait l'action. Ainsi j'aime, j'honore, je délie je montre, j'avertis, je reçois, je rends, j'imite, je promets, je vais, je viens, je cours, je marche, je parle, sont autant de verbes qui marquent une action faite par le sujet je. Néanmoins, dans l'usage, on ne donne le nom d'actifs qu'aux verbes qui expriment une action susceptible de passer, immédiatement et sans le secours d'aucun mot intermédiaire, du sujet à l'objet, et qui peuvent recevoir la forme passive. 

En grec, en latin, en allemand, ces verbes gouvernent l'accusatif; tels sont les neuf premiers verbes cités plus haut. Par extension, on a donné le nom d'actifs à certains verbes qui n'expriment pas précisément une action, mais qui sont suivis d'un complément direct en français, en italien, en espagnol, en anglais, et de l'accusatif dans les langues qui ont des cas, comme, par exemple, savoir, pouvoir, posséder, avoir. Tout verbe qui ne reçoit pas en français un complément direct et immédiat, et que l'on ne peut pas conjuguer à la voix passive (avoir et pouvoir exceptés), s'appelle neutre. Parmi les verbes neutres, les uns expriment une action, comme je vais, je viens, je cours, je marche, je parle; les autres, un simple état, comme en grec anthein, en latin florere, lesquels ne peuvent être rendus en français que par le verbe être accompagné d'un adjectif ou d'une locution analogue, être fleuri, être en fleur.

Il faut distinguer dans les verbes le sens actif de la forme active. Ainsi j'aime, amo, philô, ont à la fois la forme active et le sens actif; je cours, curro, trechô, ont la forme active et la sens neutre. Le verbe latin vapulo, actif de forme, est passif de sens; car il répond au français je suis battu. Il en est de même de fio « je suis fait, » et de veneo (venum eo) « je suis vendu ou mis en vente, » dont l'actif est venumdo. Imitor, sequor, utor, ont, sous la forme passive, les deux premiers, la valeur de verbes actifs, le 3e, celle de verbe neutre transitif. Polliceor a le sens actif de promettre, aussi bien que ses synonymes promitto et spondeo.

La dénomination d'actif s'applique aux noms et aux adjectifs qui peuvent se résoudre en périphrases où entre un verbe de sens actif, ou qui dérivent de verbes actifs, ou qui expriment un effet susceptible de se communiquer à un autre objet.  Tels sont, en français : productif, hâtif, médicinal, favorable, formidable, terrible, rebelle, ambitieux, désireux, avide, envieux, soigneux, officieux, miséricordieux, fertile, etc.; en latin : bellator, orator, cupidus, avidus, avarus, appetens, amans, prodigus, beneficus, maledicus, studiosus, tenax, providus, fertilis, ferax, etc.

En allemand, un certain nombre de substantifs terminés en er, d'adjectifs terminés en bar ou sam, ont un sens actif, comme  Schneider (tailleur), fruchtbar (fertile), arbeitsam (laborieux), etc. 

En anglais, la plupart des noms servant, comme en allemand, à désigner un agent, sont terminés en er : gardener (jardinier), fisher (pêcheur); etc. (P.).

.


[Histoire culturelle][Langues][Littérature]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.