.
-

Acclimatement. - Etat d'un organisme vivant acclimaté, résultat de l'acclimatation.  L'acclimatement indique la transformation par laquelle l'organisme, transporté dans un milieu nouveau, se met en harmonie avec ce milieu. C'est à tort que l'on confond les deux expressions acclimatement et acclimatation, cette dernière supposant que l'adaptation s'accomplit, au moins en partie, sous l'effort de l'industrie humaine.

Chaque espèce végétale a besoin, pour effectuer sa nutrition et parcourir toutes les phases de son évolution, depuis la germination jusqu'à la maturation de son fruit, d'un certain minimum de rayons solaires et de chaleur. Si cette chaleur lui manque trop tôt, les derniers actes de la végétation ne s'accomplissent pas. Pourtant, de nombreux faits tendent à prouver que les végétaux supportent facilement le passage de la zone tempérée aux régions chaudes. Certaines plantes que l'on fait développer et fructifier dans les serres, où l'on crée pour elles un climat artificiel, ne tardent pas à mourir dès qu'on cesse de les entourer des conditions extérieures favorables. Si le maïs, le pêcher, le prunier, le cerisier, l'oranger (Agrumes), le chanvre, le lin, etc., se développent dans les pays tempérés, c'est qu'ils y trouvent des conditions et un climat analogues à ceux des régions d'où ils sont originaires.

Un animal est dit acclimaté quand il parvient à vivre et à se reproduire dans un pays différent, sous le rapport du climat, de celui qu'il habitait à l'origine. Pour arriver à ce résultat, il suffit de faire passer graduellement, du point de départ au point d'arrivée, l'espèce qu'on veut acclimater en modifiant peu à peu ses conditions d'existence et en favorisant sa multiplication. C'est ainsi qu'ont été acclimatés, en France, le lama, la vigogne de l'Amérique, le Kangourou de l'Australie, les poules de la Cochinchine, etc. (NLI).

.


Dictionnaire Les mots du vivant
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.