.
-

Acclimatation

On appelle acclimatation l'action d'acclimater ou de s'acclimater. La plupart des animaux domestiques proviennent de l'Asie ou du nord-est de l'Afrique. Domestiqués dans les premiers âges de l'humanité, ils ont suivi les grandes migrations des peuples. Après un long laps de temps. les Grecs entreprirent volontairement d'introduire en Europe des espèces exotiques : on leur doit l'acclimatation du faisan et du paon. Les Romains rapportèrent la pintade du nord de l'Afrique, en même temps qu'ils multipliaient le lapin, le canard et le furet. Ils élevaient même à l'état domestique les grues, les sarcelles et les statiques. Les Arabes introduisirent dans les pays qu'ils envahirent le chameau, le dromadaire, le zébu, le buffle et le ver à soie. Au XVIe siècle, les Espagnols ramenèrent de l'Amérique du Sud le dindon, le canard musqué et le cobaye ou cochon d'Inde, et des Canaries le serin. 

La salade, dite "romaine", a été introduite d'Italie en France par Rabelais. Vers le milieu du XVIIIe siècle, les Anglais importèrent du Canada l'oie et les faisans dorés et argentés. Il faut arriver à 1840 pour voir Geoffroy Saint-Hilaire soulever un mouvement en faveur de l'acclimatation rationnelle et scientifique. Les plus remarquables acquisitions de son époque ont été faites en matière de pisciculture. Des végétaux exotiques furent aussi importés. et certaines espèces que l'habitude nous fait considérer comme indigènes, tels le platane, le robinier, vulgairement nommé acacia, le lilas. la tulipe. le réséda, le dahlia, le tabac, la pomme de terre, le topinambour et autres, sont d'introduction relativement récente. Les chrysanthèmes, venus du Japon an début du XIXe siècle, ont été plus spécialement importés et acclimatés à partir de 1862.

.


Dictionnaire Les mots du vivant
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.