.
-

Zénobie

Zénobie (Septimia), reine de Palmyre, de son vrai nom Batzebina, était la seconde femme d'Odenath II, roi de Palmyre. Quand il fut assassiné avec son fils aîné Hérode, en 267 av. J.-C., Zénobie prit la régence au nom de son fils mineur Athenodore ou Baballathos. Elle l'exerça vigoureusement, défit Héraclianus, général de l'empereur Gallien, et étendit son autorité sur l'Egypte et une partie de l'Asie Mineure. 

Sa cour devint un foyer de culture hellénique très brillant et un refuge pour les chrétiens. La reine prit pour conseiller le rhéteur Longin. L'empereur Aurélien l'attaqua en 271 : vainqueur à Antioche et Emèse, il assiégea Palmyre; la ville fut affamée et se rendit au printemps de 272. Zénobie avait été capturée dans sa fuite, et ses conseillers mis à mort. L'année suivante, Palmyre fut détruite. La reine figura au triomphe d'Aurélien (272) et acheva sa vie à Tibur (Villa d'Hadrien).

Zénobie, épouse de Rhadamiste, roi d'Ibérie, qui, traqué par ses ennemis, la poignarda et la jeta dans l'Araxe; elle survécut pourtant (53 ap. J.-C.). Ce drame a inspiré une tragédie de Crébillon.
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.