.
-

Yang-Hioung

Yang-Hioung, philosophe chinois (53 av. J.-C. - 18 ap. J.-C.). Sa doctrine tient le milieu entre les principes de la philosophie de Mencius et ceux de Soun-tseu; selon ce philosophe, il y a dans l'humain un mélange de bien et de mal, et le principe qui prédomine en lui est en rapport avec les dispositions individuelles, lesquelles se développent et dépendent entièrement de l'éducation et de l'habitude, et ne sont pas innées. 

On a de Yang-Hioung; le Fa-yen, ouvrage en 13 livres, qui contient un abrégé de sa doctrine philosophique, et le T'ai-hiuanking, qui, d'après lui, est l'explication du Yi-king; cet ouvrage est regardé comme beaucoup plus obscur que le Yi-king.

Yang-Hioung fut considéré dans les premiers siècles de notre ère comme un des principaux philosophes. Mais sa réputation a beaucoup souffert depuis que Tchou-hi, philosophe du XVIIe siècle, lui a reproché d'avoir été ministre de l'usurpateur Wang-mang, quoiqu'il eût servi les derniers souverains de la dynastie des premiers Han.

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.