.
-

Xénocrate

Xénocrate. - Médecin grec, vivait vers le milieu du Ier siècle de notre ère. II était né à Aphrodisé. Plusieurs villes portaient ce nom; et on ne peut aujourd'hui déterminer précisément celle à laquelle il appartenait. Il avait composé un ouvrage, qui ne nous est pas parvenu, sur l'utilité médicale des animaux. Galien l'accuse d'ignorance et de superstition; et il est difficile d'être d'un autre avis quand on lit les étranges recettes que Galien, au commencement de son dixième livre sur l'efficacité des simples, a extraites du traité de Xénocrate. Toutefois il faut dire qu'à côté de ces indications puériles et absurdes, Xénocrate avait placé des prescriptions sages et rationnelles. Oribase nous a conservé de cet ouvrage un fragment qui le prouve; et il nous reste encore une autre preuve du bon sens et de l'expérience de Xénocrate, dans son traité De la nourriture tirée des poissons. Ce livre, dont nous devons aussi la conservation à Oribase, a été assez souvent imprimé.
 


En bibliothèque - La première édition fut donnée, en 1559, par Conrad Gessner; mais elle était incomplète des deux tiers. Frabricius, aidé d'un bon manuscrit, le réimprima en entier, dans le tome 9 de la Bibliothèque grecque. Le nouvel éditeur de Fabricius ne l'a pas conservé, jugeant que cette réimpression était rendue inutile par les éditions que Franz avaient publiées à Leipzig, en 1774 et 1779, et par celle de Gaëtan d'Ancora (Naples, 1794). La meilleure édition ancienne est celle du docteur Coray (Paris, 1814); elle forme le tome troisième des Hors-d'oeuvre de sa Bibliothèque grecque. Xénocrate se trouve aussi dans le recueil d'Oribase, publié à Moscou, par Matthaei. Storsch dans le Museum criticum. t. 1 (Lemgo, 1774), et Gruner, dans un programme académique publié à Iéna en 1777, ont fait connaître des variantes extraites de divers manuscrits des ouvrages de Xénocrate.
Xénocrate, philosophe grec, né à Chalcédoine vers 406 av. fut un des disciples les plus assidus de Platon, et dirigea l'Académie après Speusippe; il enseigna pendant 25 ans et mourut vers 314,  à 92 ans. Il tenta de concilier la doctrine de Platon avec le pythagorisme. Il laissa, entre autres ouvrages des traités de l'Art de régner, de la Philosophie, de la Nature, des Richesses, qui tous sont perdus. 

Il est célèbre par ses vertus, son désintéressement et surtout par sa continence : il refusa les présents d'Alexandre et sut résister aux séductions de Phryné. Son caractère trop austère faisait dire à Platon qu'il avait besoin de sacrifier aux Grâces.

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.