.
-

Wundt (Wilhelm Max), physiologiste et philosophe né à Neckarau (Bade) le 16 août 1832, mort en 1920. Il se fit recevoir privat-dozent à Heidelberg en 1857, y devint professeur extraordinaire de physiologie en 1865, passa à Zurich en 1874, et enfin fut nommé professeur de physiologie à Leipzig en 1875. 

Le grand mérite de Wundt, c'est d'avoir introduit la méthode-inductive dans les sciences philosophiques pures, telles que la logique et l'éthique, et d'avoir cherché à donner à la psychologie une base physiologique par des méthodes de mensuration, etc. (Dr.  L. Hn.)



En bibliothèque - Ouvrages principaux : Beiträge zur Theorie der Sinnes wahrnehmung (Leipzig et Heidelberg, 1862, in-8); Vorlesungen über die Menschen-und Thierseele (Leipzig, 1863, 2 vol, in-8); Lehrbuch der Physiologie des Menschen (Erlangen, 1865, gr. in-8; 4e éd., 1878); Traité élémentaire de physique médicale, trad. par Monnoyer (Paris, 1871, in-8; original allemand, 1867); Eléments de psychologie physiologique (Paris, 1886, 2 vol. in-8; original allemand, 1874); Untersuchungen sur Mechanik der Nerven (Stuttgard, 1876, in-8); Philosophische Studien (Leipzig, 188494, vol. I-X, in-8); Hypnotisme et Suggestion (Paris, 1893, in-8), etc.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.