.
-

Wailly

Noël François de Wailly est un célèbre grammairien et lexicographe né à Amiens le 31 juillet 1724, mort à Paris le 7 avril 1801. Sa vie fut des plus paisibles. Il porta le petit collet jusqu'en 1768, date on il le quitta pour se marier. Il fit partie de l'Institut dès sa création (1795). Longtemps, il dirigea à Paris une maison d'éducation. Les étrangers, désireux de parler français purement, avaient coutume de s'adresser à lui. Il avait produit une révolution dans l'enseignement de la grammaire, par la publication des Principes généraux de langue française en 1754. La déclinaison, à dater de cet ouvrage, fut abandonnée, la syntaxe séparée de la partie élémentaire, les dix parties du discours, l'article et le pronom surtout, reçurent une définition plus claire; Restaut, qui régnait en maître dans les écoles, se trouva détrôné. Il ne put pas cependant faire prévaloir son opinion, lorsqu'il voulut réunir sous la dénomination d'actifs tous les verbes qui expriment une action, quelle que soit la nature du régime. Il reste que sa grammaire fut adoptée par l'Université, prescrite dans les collèges, et qu'elle eut un grand nombre d'éditions; il en fit même un Abrégé pour l'enseignement primaire

En 1771, Noël de Wailly composa les Moyens simples et raisonnés de diminuer les imperfections de notre orthographe; il s'y inspirait des principes de Voltaire, de Dumarsais, surtout de Duclos, et demandait que les mots fussent écrits comme ils se prononcent. L'usage a consacré quelques-unes seulement de ses propositions. A l'Institut, il concourut activement à la rédaction du Dictionnaire de l'Académie. Outre les ouvrages déjà cités, nous avons de lui : la Lettre en réponse aux difficultés proposées contre la déclinabililé des principes français (1759); l'Orthographe des dames (1782); le Nouveau Vocabulaire français ou Abrégé du Dictionnaire de l'Académie (1804), le premier livre bien fait en ce genre; des Remarques sur la Grammaire, publiées dans les Mémoires de l'institut; un Dictionnaire portatif de la langue française, extrait du dictionnaire de Richelet ; des éditions de Quintilien, de Salluste, etc. Il a revu la traduction des Commentaires de César par d'Ablancourt (1767), des Oraisons choisies de Cicéron, par Villefore (1772).

Wailly (Joseph Noël, ou Natalis de), érudit  né à Mézières le 10 mai 1805, mort à Paris le 4 décembre 1886. Il fut archiviste aux Archives nationales (1830), puis conservateur des manuscrits à la Bibliothèque nationale (1854-1870), membre de l'Institut en 1841. Il eut une influence considérable sur la réorganisation des archives et des bibliothèques. 

Ses principales publications sont : Eléments de paléographie (1838); les éditions critiques de Joinville (1868 et 1874) et de Villehardouin (1872); un grand nombre de dissertations dans les Mémoires de l'Académie des Inscriptions et la Biblioth. de l'Ecole de Chartes, etc., sur les sources originales de l'histoire de France au XIIIe siècle, sur la paléographie et la numismatique.

Wailly (De) ou Dewailly (Charles). - Architecte né à Paris le 9 novembre 1729, mort à Paris le 2 mai 1798. Elève de J.-Fr. Blondel, de Lejay et de Servandoni, il remporta le grand prix d'architecture en 1752, obtint de partager la bourse de pensionnaire avec son ami Louis Moreau, fut admis à l'Académie d'architecture en 1767, à l'Académie de peinture en 1771 et de la section d'architecture de l'Institut en 1795. 

Son oeuvre principale fut, en collaboration avec M.-J. Peyre, le théâtre de l'Odéon, à Paris; mais on doit encore à de Wailly l'hôtel du marquis de Voyer, plus connu sous le nom de chancellerie d'Orléans, rue des Bons-Enfants; la surélévation du choeur et la construction de la chapelle souterraine de l'église Saint-Leu, à Paris; une salle de spectacle à Bruxelles; les agrandissements et la décoration du palais Spinola, à Gênes, etc. 

De Wailly, qui était un admirable dessinateur, fit de remarquables envois aux Salons de 1771 à 1796; fut le fondateur de la Société des Amis des Arts, dont la première exposition eut lieu au Louvre en 1791. (Ch. Lucas).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.