.
-

Volta (Alexandre), physicien, né à Côme en 1745, mort en 1827, fut d'abord professeur dans sa ville natale, puis occupa 30 ans la chaire de physique à l'Université de Pavie. Bonaparte le fit comte et sénateur du roy. d'Italie, et l'inscrivit le premier sur la liste des membres de l'Institut italique; il était en outre, depuis 1802, associé étranger de l'Institut de France. Volta s'est surtout occupé de l'électricité; on lui doit : l'Electrophore (1775), le Condensateur (1782), l'Eudiomètre électrique l'électroscope à pailles, un Pistolet et une Lampe à matière inflammable; mais son principal titre est la découverte de l'appareil électrique à colonne appelé de son nom pile voltaïque qui a ouvert à la science une carrière toute nouvelle. Cette découverte, qui date de 1794, ne fut guère connue en France qu'en 1801 : Volta y fut conduit en soumettant à une analyse plus sévère les faits observés par Galvani. Ses principaux ouvrages sont : les Lettres sur l'inflammabilité de l'air se dégageant des marais (trad. en 1776), et sa lettre à Banks sur la construction de la pile. V. Antinori a publié à Florence la collection de ses œuvres. (en italien), 1816, 5 vol. in-8.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.