.
-

Victorius d'Aquitaine. - Astronome qui vivait au Ve siècle. Vers 465, le pape Hilaire recourut à lui pour réformer le calendrier afin de fixer l'époque de la Pâque
Le cycle Dionysien - Les églises chrétiennes de l'Orient et de l'Occident s'étaient, dès leur origine, efforcées de mettre le retour de leurs fêtes en accord avec le ciel astronomique. Combinant le cycle lunaire (cycle de Méton), de 19 ans, avec le cycle solaire, de 28 ans, Victorius imagina la période de 532 ans, qui est le produit de 19 par 28. Cette période devait avoir l'avantage de ramener la Lune de Pâques au même mois et au même jour de la semaine après 532 ans. Cela serait vrai si l'année était rigoureusement de 365 jours et 6 heures, et que le cycle de Méton. fût exactement de 19 ans. Or cela n'est pas.

L'invention n'en était pas moins ingénieuse, et elle aurait mérité de porter le nom de Victorius. Mais ce fut Denys (Dionysius) le Petit, abbé romain, qui lui donna le sien, par suite d'une correction qu'il y introduisit.

Victorius avait fait commencer la première année de son cycle par la pleine lune de Pâques, qui suivit immédiatement la mort de Jésus-Christ. Mais Denys le Petit, qui vivait en l'an 525, fit commencer la première année du cycle de 532 ans à l'année qui suivit la naissance de Jésus-Christ. C'est ainsi que fut introduit dans l'Occident ce qu'on appelle l'ère chrétienne. (Hoefer, 1873).
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.